Philippe Couillard

Comme les Grecs

Monsieur Couillard, comment appréciez-vous le résultat des élections en Grèce?
Aujourd'hui, on peut voir clairement les conséquences d'un régime d'austérité qui a humilié le peuple grec, poussant ce dernier à faire confiance à un homme et à un parti qui rejettent le poids de la dette du pays et, tout autant, les politiques d'austérité qui lui ont été imposées.
Vous viendrait-il à l'esprit de repenser vos propres politiques d'austérité qui touchent de plus en plus les plus pauvres, le monde ordinaire d'ici? À quand un regard lucide sur la colonne des revenus qui pourrait être enrichie en allant chercher l'argent où il se trouve plutôt que faire des coupes inconsidérées qui appauvrissent la classe moyenne et les gens encore moins à l'aise? Bonne réflexion!
Normand Breault, Montréal