Comme le Titanic

Le maire de Québec agit exactement comme le capitaine du Titanic et fonce, avec son projet de tramway, vers un naufrage assuré. Il ne voit rien et s’amuse avec son projet de près de 4 milliards $.

Au début de juin, il annonçait que le tunnel sous la colline parlementaire serait réduit de 500 mètres pour des raisons nébuleuses. Plus tard, l’abandon pur et simple du trambus afin de sauver 700 millions $ est rocambolesque, car c’était un moment phare du projet. La ville passe donc d’un trambus à des autobus articulés comme c’est le cas actuellement avec le 801.

C’est de l’amateurisme, car monsieur Labeaume a essayé de nous vendre un trajet dessiné sur un coin de table et il commence à se rendre compte que c’est du grand n’importe quoi. Imaginez maintenant quand on va commencer à construire les surprises qu’on va avoir et les dépassements de coûts qui viendront avec.

De bon droit, les commissaires du BAPE, qui étudient le projet de tramway, ont adressé une nouvelle série de questions à la Ville de Québec. Comme une majorité de citoyens, ils s’interrogent notamment sur les coûts.

Jocelyn Boily, Québec