Louis Morissette, maître d'oeuvre du Bye Bye 2013

Comme d'habitude...

Le meilleur moment du Bye Bye 2013, c'était une publicité où on pouvait voir trois belles vaches dans un champ danser sur la musique du film Zorba le Grec. Un pur bonheur! Le reste, c'était comme d'habitude. Le joual que dénonçait le frère Untel en 1960 est très bien installé au Québec, même à la Société Radio Canada. Je ne parle pas des sacres du Gros Cave, c'est sa marque de commerce. Le Bye Bye a pour but premier de nous faire rire. Est-ce que voir des filles aux seins nus du Femen vous a fait rire? Une chance que le ridicule ne tue pas.
Le meilleur moment du Bye Bye 2013, c'était une publicité où on pouvait voir trois belles vaches dans un champ danser sur la musique du film Zorba le Grec. Un pur bonheur! Le reste, c'était comme d'habitude. Le joual que dénonçait le frère Untel en 1960 est très bien installé au Québec, même à la Société Radio Canada. Je ne parle pas des sacres du Gros Cave, c'est sa marque de commerce. Le Bye Bye a pour but premier de nous faire rire. Est-ce que voir des filles aux seins nus du Femen vous a fait rire? Une chance que le ridicule ne tue pas.
Marie-Laurence Nadeau , Québec