«Est-ce que c'est possible de maintenir des voies de vélo en hiver dans un environnement comme Québec où les quantités de neige sont appréciables?» questionne Marc Des Rivières, directeur des transports de la Ville.

Code de la route: violations répétées des automobilistes

En réaction au texte «Garneau en renfort» d'Annie Morin publié le 16 juillet 2014
Je parcours environ 8000 kilomètres par année à vélo, et je partage entièrement les propos et les préoccupations de Louis Garneau, tel que décrit dans votre article.
Pourtant les articles 341 à 344 du Code de la route sont clairs : les autos doivent changer de voie (emprunter la voie de gauche) lorsqu'ils dépassent un cycliste. Plusieurs des accidents mortels de cyclistes qu'on a connus récemment dans la région de Montréal se sont produits parce que les automobilistes avaient choisi de «frôler» les cyclistes dans la même voie plutôt que d'effectuer un dépassement sécuritaire, de la façon requise par le Code de la route.
Immanquablement lors de tels drames, le coroner semble conclure qu'il s'agit d'un «accident»... donc sans suite, alors qu'il s'agit d'une violation évidente de la loi par les automobilistes. Je crois sincèrement qu'on a besoin de beaucoup plus qu'une «campagne de sensibilisation» des automobilistes. On a besoin d'une application sévère des lois qui existent déjà, suivie de poursuites criminelles pour les contrevenants.
 Jean-Claude Daigle, Montréal