Chasse aux coupables

En réaction au point de vue «Une chasse aux sorcières inutile» paru le 22 septembre
Non madame, les citoyens n'ont pas consenti à une enquête publique, ils l'ont exigée et obtenue. Vous demandez «Qu'est-ce que ça nous prend de plus?» Je vous réponds : des excuses publiques du premier ministre Couillard pour cette période honteuse de l'histoire du PLQ et le fin mot sur le rôle de Jean Charest; la reconstitution de l'expertise gouvernementale démolie sciemment par le gouvernement libéral et la conclusion des accusations portées contre des membres influents de la famille libérale. Jamais nous ne devrons baisser la garde devant les égoïstes de ce monde qui font passer leurs intérêts personnels avant le bien commun. C'est le rôle de l'opposition dans notre système politique de dénoncer cette faute grave, le nier serait contribuer au maintien de cette exploitation malsaine des fonds publics qui a été générée par le gouvernement libéral. Et c'est l'intérêt des citoyens qui est en cause et qui doit être défendu. 
Paul Crête, Québec
***
CHSLD sans fumée
Les personnes âgées ne commencent pas à fumer en entrant au CHSLD comme les jeunes peuvent commencer à fumer au secondaire. Le nombre de fumeurs est en constante diminution. Selon le CIUSSS, 4 % des personnes hébergées dans les CHSLD du territoire de la Capitale-Nationale fument. Il y a actuellement une cinquantaine de fumoirs dans les 203 installations du territoire. Alors, laissez donc fumer ces personnes à qui il ne reste pas tant d'années pour le faire. Un peu d'humanité n'a jamais tué personne. Et quand il n'y aura plus personne dans les fumoirs, fermez-les! Ces fumoirs sont d'ailleurs toujours autorisés par la loi. J'espère que M. Beauchemin, coordonnateur à la promotion de la santé et à la prévention au CIUSSS de la Capitale-Nationale prendra connaissance de ce point de vue.
Nicole Rouleau, Québec
***
Des gens de coeur
À l'heure où les services publics accordés aux personnes en perte d'autonomie pour favoriser le maintien à domicile n'ont pas toujours bonne presse, je lève bien haut mon chapeau à toute l'équipe des préposés (es) aux bénéficiaires du CLSC Limoilou. Le travail effectué n'est certes pas facile (soins d'hygiène), mais il est fait dans la bonne humeur et le don de soi. Ce sont des gens de coeur! Merci à chacun de vous!
Jean-Claude Laplante, Québec