Ces pauvres ours polaires

L’ours polaire est un des plus beaux animaux de notre partie de la Terre. Les changements climatiques le font mourir de faim et il est en voie d’extinction.

L’an dernier, un de ces ours s’est retrouvé sur une banquise dérivant au large de Sept-Îles. Il a sauté à la mer et nagé jusqu’à la forêt. Les experts l’ignorèrent et nous informèrent qu’il allait mourir de faim... Pourquoi ne pas l’avoir rescapé et envoyé dans un zoo qui l’aurait nourri et permit de vivre?

Cette semaine au nord du Québec, une enseignante s’est retrouvée face à face avec un ours polaire non agressif qui lui a tourné le dos selon son témoignage à la radio. Plutôt que de le nourrir et de le repousser, les chasseurs du village l’ont abattu. Dans la dernière année, Dame Nature nous a envoyé deux de ses plus beaux spécimens et nous n’avons pu faire mieux que de mettre un terme à leur vie. Absolument choquant et regrettable! Comme société, ce n’est pas fort.

Daniel Dubuc, Lévis