Ces fameux textos au volant...

À force de côtoyer sur les routes de plus en plus de conducteurs les yeux rivés sur leur cellulaire même à haute vitesse, c'est plus fort que moi: aussitôt que j'entends parler d'un face à face mortel par suite d'une déviation de trajectoire, je pense invariablement aux textos.
J'ai même dû adapter ma conduite à ce troublant phénomène, en étant sur le qui-vive chaque fois que mon véhicule en croise un autre. En effet, qui sait si l'autre regarde vraiment devant?
Étant gardien de but depuis 40 ans, j'ai l'habitude des lancers déviés, je devrais m'en tirer sain et sauf...
Gilles Levasseur, Québec