Budget et services aux citoyens

En réaction au l’article de Jean-François Néron «Budget 2020 de la ville de Québec» du mardi 26 novembre

Selon le graphique paru en page 3 du Soleil de mardi, 19 % du budget de 1551 millions $ de la ville de Québec est consacré au service de la dette. Donc, 294 millions $ ne peuvent pas être dépensés pour offrir de réels services à nos citoyens. En effet, ils doivent être affectés pour rembourser une partie des «investissements» comme on continue à se plaire de nommer ces dépenses dont nous n’avons pas les moyens. Le service de la dette est là pour en témoigner de manière évidente. Est-ce encore un «investissement» lorsque nous devons rembourser la dette… ou n’en payer que les intérêts?

Jean-Pierre Lefebvre, Québec