Bravo aux taxis

Quelques heures après l'annonce de la trahison du gouvernement libéral, qui a plié devant Uber, une centaine de chauffeurs de taxi ont spontanément bloqué le boulevard René-Lévesque. Un peu plus tard en fin de soirée jeudi, ils ont massivement boycotté le Centre Vidéotron. On nous assure que d'autres gestes d'éclat suivront.
L'injuste entente entre le gouvernement et la frauduleuse multinationale conduira à la catastrophe de milliers de familles au Québec. Acculés au pied du mur, les chauffeurs de taxi ont le devoir de continuer à se battre.
Je lève mon chapeau à ces travailleurs qui se lèvent pour leurs droits et pour la survie de leurs familles. Le maire Labeaume prétend que les Québécois vont les détester. Il devrait cesser de parler en notre nom. Au contraire, nous sommes nombreux à admirer leur courage.
Jonathan Carmichael, Québec