Bien profiter du confinement

C’est après un mois et demi de confinement que les établissements de Shanghai commencent à rouvrir leurs portes. Ça nous donne une idée de la période de réclusion qui nous attend. Comme société, nous souhaitons parfois le ralentissement des activités, de plus longues vacances, le départ à la retraite plus tôt, la diminution du stress lié aux nombreuses obligations, la réduction de la surconsommation et de la pollution.

C’est ce qui nous est imposé maintenant. Profitons-en pour dormir davantage, aller prendre l’air, lire, écouter de la musique, regarder des séries télévisées, faire les menus travaux toujours reportés, entreprendre le grand ménage du printemps, resserrer les liens avec les proches grâce aux nouvelles technologies, commencer l’écriture de sa biographie, mettre de l’ordre dans ses papiers.

Tout un programme. À accomplir de façon modérée.

Benoît Bouffard, Lévis