Au tour de l’Obelix

En réaction au texte «M. Blaney a des trous de mémoire» par Normand Lemyre paru le 13 janvier.

Lire le texte ici.

Feriez-vous construire votre maison par un entrepreneur en faillite qui n’a pas fini la dernière qu’il construisait? C’était malheureusement la situation en 2011 pour le chantier Davie, ce qui explique pourquoi il ne s’est alors pas qualifié pour la stratégie nationale. C’est l’argent des contribuables après tout et le vôtre!

Mais le ministre Ed Fast et moi avons alors facilité la reprise en main du chantier par une nouvelle équipe de gestion compétente qui a livré le Cecon avec brio comme vous le rappelez si bien. Et c’est pourquoi nous avons ensuite octroyé l’Asterix qui est une autre réussite.

Cette semaine, lors de son passage à Québec, Justin Trudeau devrait suivre notre exemple, commander l’Obelix et aussi mettre en service de nouveaux brise-glaces de toute urgence. Selon moi, c’est drôlement plus important que de légaliser la marijuana!

Steven Blaney, Lévis