Au-delà de la charité

La période des Fêtes, qui en est une de charité envers les plus démunis, ne devrait pas nous faire oublier une forme de générosité encore plus grande que la charité, celle de travailler à éliminer les écarts de richesse et de dignité entre nous.
Ce serait en fait une bien grande marque de respect envers l'humanité que de travailler à éliminer la pauvreté et la misère ici et ailleurs en vue d'un monde juste, égalitaire et fraternel. Peut-être pourrions-nous en faire une résolution pour le Nouvel An 2016... et pour les années qui vont suivre.
Bruno Marquis, Gatineau