Le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, a formé un comité en juin dernier dans la foulée d'attaques violentes perpétrées par des chiens.

Attaque par un chien dans Saint-Roch

Combien d'attaques vicieuses faudra-t-il encore observer avant que les autorités «responsables» s'intéressent à la protection des humains?
Faudra-t-il mettre sur pied une Société protectrice des humains contre les animaux?
Denis Pouliot, Québec