Conservative leader Stephen Harper makes a campaign stop in Lancaster, Ontario, on Wednesday, August 26, 2015. THE CANADIAN PRESS/Sean Kilpatrick

Arrêtez-le quelqu'un!

Voici tout ce que vous devez savoir sur ce gouvernement fourbe, cancre, antidémocratique et idéologiquement inspiré de valeurs morales de droite.
Fourbe en stratégie économique
Depuis 10 ans, il y a absence complète d'une politique industrielle par l'abandon de tout le secteur manufacturier. C'est le triomphe de ce «tout pour le pétrole» avec les sables bitumineux à la clé dans l'Ouest. D'où les conséquences suivantes néfastes: flambée des cours pétroliers, hausse du dollar canadien nuisant aux exportations manufacturières, et déclin donc de tout le secteur manufacturier du Québec et de l'Ontario. Ce gouvernement fourbe voudrait persister dans cette voie. C'est pourquoi, plus que jamais, il faut dire «non» au controversé projet d'oléoduc Énergie Est de TransCanada, qui traverserait le territoire national du Québec. Tout ça pour aboutir à une probable récession. La belle affaire!
Cancre en environnement
Ce gouvernement, depuis 10 ans, a toujours pratiqué le déni et s'est comporté comme un vrai cancre en environnement. En voici des exemples: déni des gaz à effet de serre (GES), retrait de Kyoto, indifférence face aux changements climatiques et à la protection de l'environnement en général, et surtout appui au controversé oléoduc d'Énergie Est menaçant nos rivières et notre Saint-Laurent d'irrémédiables outrages et souillures. «Faire ça à elle, l'Île d'Orléans!» chante Félix dans Le tour de l'Île. Jamais plus d'autres «Lac Mégantic»!. Au sujet de cette catastrophe pétrolière (47 morts), ce gouvernement cancre refuse toujours de lancer une enquête publique. Morale d'un tel malheur: la rupture du contrat naturel amène toujours la rupture du contrat social. Autrement dit, dégradation environnementale et dégradation sociale sont liées.
Antidémocratique en tous points
Depuis 10 ans, soulignons l'absentéisme systématique de ce gouvernement lors de toutes les rencontres fédérales-provinciales. Ce n'est pas surprenant, car il n'a cessé de pratiquer le mutisme, l'arrogance et la condescendance envers les provinces. Voici d'autres exemples de ce gouvernement antidémocratique: mépris des scientifiques, des travailleurs saisonniers par cette réforme néfaste de l'assurance-emploi, devenue la vache à lait du fédéral, mépris des institutions parlementaires qu'illustrent les nombreuses prorogations, le dépôt de projets de loi «mammouths» et les baillons. Enfin, d'autres accros à la démocratie, en fragilisant Radio-Canada, le recensement et les services publics essentiels, etc.
Que penser aussi de tous ces sénateurs corrompus nommés par ce gouvernement?
Gouvernement idéologiquement inspiré de valeurs morales de droite
Jamais, dans toute l'histoire politique canadienne, nous n'avons vu un gouvernement aussi de droite, de droite religieuse, inspiré par le fondamentalisme, le créationnisme, le climato-négationnisme et la pétroéconomie.
Voici toute une liste dans ce sens:  pour ce gouvernement, les droits de la personne ne pèsent pas lourd. Il a fallu un rappel à l'ordre de l'ONU. Militarisme et attitude belliqueuse et incohérente en politique internationale afin de favoriser le clientélisme auprès des immigrants. Justice punitive aux dépens de la prévention et de la réhabilitation. Intégrisme moral, appui inconditionnel à Israël, valorisation des armes à feu et destruction du registre national, etc.
Électrices et électeurs du Québec, particulièrement celles et ceux des régions de Québec, de Chaudière-Appalaches et de Lac-Mégantic, nous voulons vous mettre en garde contre ce gouvernement. Depuis 10 ans, tout le Québec a toujours su faire bloc à un tel gouvernement. C'est au ROC (Rest of Canada) de faire de même.
Adèle Bertrand, Jean-Claude Gosselin, Lévis