Arcand dans le champ

Le chef intérimaire du Parti libéral du Québec, Pierre Arcand, a commenté la sortie inqualifiable du maire de Hampstead, William Steinberg : «C’est sûr que ce que la CAQ fait au Québec, de façon générale, incite à ce genre d’excès. Il y a des projets de loi qui sont diviseurs. Et évidemment, ça mène souvent à des excès.»

Même le premier ministre Justin Trudeau et les autres chefs de partis fédéralistes à Ottawa ont fait preuve de plus de retenue dans leurs propos. Cela montre que le chef de l’opposition officielle à l’Assemblée nationale n’a rien compris de la défaite libérale du 1er octobre dernier.

Sylvio Le Blanc, Montréal