Aménagement inadéquat au parc de la Chute-Montmorency

Avant de faire payer les citoyens pour le parc de la Chute-Montmorency, on aurait dû penser à rendre le site accessible à tous et organisé adéquatement. Quand on traverse le pont au-dessus de la chute pour aller du côté est vers le départ de la tyrolienne, il y a une montée en terre inaccessible aux gens âgés, aux familles avec des poussettes. Après une pluie, cette montée devient carrément dangereuse, ultra-glissante. Il faudrait des marches et une montée enfin sécuritaire à cet endroit. Je ne paierai pas un sou pour un parc mal aménagé qui se fout des personnes âgées, des familles avec poussettes. Qui sont les gestionnaires qui prennent de telles décisions irresponsables?

André Michaud

Québec

Un show de boucane

Le Port de Québec a fait l’annonce d’une entente de 775 millions $ avec deux partenaires, Hutchison Ports et le Canadien National (CN) pour la construction de son terminal de conteneurs en eau profonde maintenant baptisé Laurentia. Absence à cette occasion des représentants des deux entreprises en question, des gouvernements fédéral et provincial et de la Ville de Québec. Pourquoi?

Hutchison Ports est basé à Hong Kong et est une filiale de CK Hutchison Holding enregistré aux îles Caïmans, comme le souligne François Bourque. Le pdg du Port vante la technologie verte de cette entreprise chinoise. Le CN est plus connu de nous à cause des locomotives identifiées de son sigle, mais aussi parce qu’il possède le pont de Québec qu’il refuse de peinturer. Il est de propriété américaine.

Les détails de cette entente doivent être rendus publics avant que nos gouvernements n’y contribuent et on doit connaître le rôle et les intérêts réels des investisseurs privés. Seront-ils propriétaires d’installations ou de simples opérateurs? Ils exigeront des garanties : lesquelles?

J’ai nettement l’impression que le Port de Québec nous monte encore un bateau!

Richard Gagné 

Sainte-Pétronille