Allô? On a un troisième lien

On parle encore d'un troisième lien Québec-Lévis. Un tunnel à quatre milliards de dollars? Ou bien un pont Lévis-île d'Orléans-Beauport, afin de saccager l'île d'Orléans en passant?
Or, il existe déjà, ce troisième lien. Et c'est beaucoup plus agréable que les voies d'autoroutes. Après le pont de Québec et le pont Pierre-Laporte, nous avons un troisième lien, le service de traversier de la Société des traversiers du Québec. Récemment, j'ai eu un rendez-vous à Lévis, dans le secteur de Lauzon. Quelle était la façon la plus rapide, la plus efficace, d'y aller? À vélo, aller-retour, de Québec à Lévis. J'ai pris la piste cyclable qui longe la promenade Samuel-De Champlain, jusqu'au quai de la Société des traversiers du Québec (STQ). Pas de congestion. Une fois stationné sur le traversier, on débarque et on prend l'air.
De Lévis, j'ai emprunté la piste cyclable de la gare de la STQ jusqu'à ma destination. Un trajet de 10 minutes.
Si nous avons vraiment besoin de plus d'accès entre les deux rives, peut-être la STQ pourrait-elle ajouter un troisième traversier sur le fleuve? Beaucoup moins cher qu'un troisième lien sous le fleuve.
Kevin Dougherty, Québec