Alex Harvey, une retraite bien méritée

L’as fondeur de 30 ans de Saint-Ferréol-les-Neiges, Alex Harvey, vient d’annoncer qu’il se retirait de la compétition après une carrière phénoménale, l’ayant conduit à cinq éditions des championnats du monde de 2009 à 2017, remportant cinq médailles: deux d’or avec le sprint par équipes des mondiaux d’Oslo en 2011 et le cinquante des mondiaux de Lahti en 2017, l’argent du sprint classique de Falun en 2015 et deux de bronze, sur le sprint classique à Val di Fiemme en 2013 et le skiathlon à Falun.

Une fiche exceptionnelle qui contribue amplement à considérer le Québécois Alex Harvey comme un des plus grands fondeurs de l’histoire contemporaine dont le talent et la détermination n’ont d’égales que ses performances extraordinaires. Chapeau à toi, Alex, pour avoir contribué à inspirer une pléiade de jeunes à qui tu as su communiquer toute l’importance de l’effort comme moteur de la réussite… Nul doute que ta retraite est grandement méritée!

Henri Marineau

Québec