Jacques Parizeau, Lisette Lapointe et Gilles Duceppe lors du «couronnement» de Pauline Marois à la tête du Parti québécois, le 27 juin 2007

À M. Parizeau, il y a 10 ans

Invité en 1995 à un 5 à 7 chez le premier ministre Jacques Parizeau, sur la rue de Braves, j'ai osé lui faire cet acrostiche, pour prendre la défense des ethnies, sans dévoiler mes propres options :
Parizeau, citoyen d'un beau pays,
Avec vous, je m'souviens et suis ravi.
Rêve des ancêtres et des gens d'aujourd'hui,
Immense ce projet, plein d'énergie.
Zénith de gloire pour elle, lui et moi,
Être libre, surtout être Québécois;
Amour d'un pays, fierté de plein droit.
Un Québec souverain, vraiment j'y crois.
Père Paul Karim
Québec