À chacun son vin!

Un soupir de soulagement s'est fait entendre chez les vignerons du Québec lorsque le ministre des Finances, Carlos Leitão, a déposé, le 2 décembre, son projet de loi autorisant la vente des vins québécois, des hydromels, du cidre et du vin de glace sur les tablettes des épiceries du Québec.
Il était grandement temps. Cette loi devient systématiquement un levier efficace pour développer notre industrie vinicole provinciale qui, pour notre bonheur, produit des trésors de vin québécois, parfois des élixirs. Le tout en profitant d'une vision exceptionnelle et d'une opportunité d'affaires dans nos épiceries qui, avouons-le, vivent confortablement de nos achats. Voilà un juste retour des convenances commerciales; Bacchus jubile. Maintenant, à chacun son vin jusqu'à la lie!
Michel Beaumont
Québec