Me Lu Chan Khuong

1er juillet: la journée des longs couteaux !

Le 1er juillet 2015 restera une date marquante pour le système de justice du Québec. Cette journée festive pour les Canadiens fut une journée de règlement de comptes pour le CA du Barreau du Québec envers la bâtonnière.
Depuis cette date, c'est le CA lui-même qui entache la réputation du Barreau en utilisant une information qui devait demeurer confidentielle et en suspendant la bâtonnière à partir une règle interne sans valeur sur le plan juridique. La décision de suspendre Me Khuong de ses fonctions est irrationnelle, déloyale et contradictoire avec le choix démocratique de 63 % des avocats. En posant ce geste aux allures d'une vendetta, le CA a miné la confiance de ses membres et du public envers le Barreau et la justice québécoise. Que doivent penser les 100 000 Québécois qui ont profité du programme de déjudiciarisation afin d'éviter un procès? Devraient-ils avoir peur quant à la confidentialité de leur dossier? Le citoyen se fait proposer qu'il n'y ait pas de procès, pas de condamnation et celui-ci bénéficiera d'une confidentialité absolue. Depuis le début de cette saga, Me Khuong a reçu l'appui de nombreux avocats et de plusieurs citoyens qui ont écrit des lettres dans les médias, et même signé une pétition citoyenne! Donc, les membres du CA du Barreau qui ont participé à cette journée des longs couteaux devraient s'excuser et réintégrer Me Khuong dans ses fonctions par respect pour leurs membres, le public et la bâtonnière. 
François Maupetit
Lévis