19 novembre : Journée internationale des hommes...

La première Journée internationale des hommes a été organisée à Trinidad et Tobago, le 19 novembre 1999, par un professeur d'université en histoire, Jérôme Teelucksingh PhD.
La première Journée internationale des hommes a été organisée à Trinidad et Tobago, le 19 novembre 1999, par un professeur d'université en histoire, Jérôme Teelucksingh PhD.
Depuis, cette journée est soutenue par l'Organisation des Nations Unies. «C'est là une excellente idée qui devrait permettre l'équilibrage entre les hommes et les femmes», selon Mme Ingeborg Breines, directrice de Femmes et cultures de paix de l'UNESCO.
Le lendemain, 20 novembre, la Journée universelle des enfants célèbre, entre autres, les relations chaleureuses que les enfants partagent avec des hommes qui leur sont proches.
En novembre de chaque année, pas moins de 190 000 Frères Mo de plusieurs pays dont le Canada, se joignent au mouvement Movembre en se laissant pousser la moustache pour attirer l'attention sur la santé masculine et amasser des fonds (22 millions $ en 2010) dédiés à la recherche sur le cancer de la prostate.
Mais pourquoi une Journée internationale des hommes?
Précisons que les pionniers de la Journée internationale des hommes n'avaient aucune intention d'entrer en compétition avec la Journée internationale des femmes.
Cette journée vise plutôt à promouvoir des modèles positifs d'hommes qui, au quotidien, travaillent et mènent une vie honnête et productive, et dont on souhaite célébrer les contributions positives à la société, à la communauté, au bien-être des enfants et à l'environnement.
C'est une occasion pour réfléchir sur la santé des hommes et leur bien-être physique, émotionnel, social et spirituel. C'est aussi un temps de réflexion sur certaines lacunes dans les soins offerts aux hommes dans le domaine des services sociaux, à l'égard de certaines attitudes ou attentes de la société, et en regard de certaines lois.
Par cette journée, on souhaite améliorer les relations entre les hommes et les femmes et promouvoir leur égalité afin de poursuivre ensemble la construction d'un monde meilleur et plus sécuritaire où l'on pourra vivre en toute tranquillité et s'épanouir pleinement.
Cette année, ces pays célèbreront la Journée internationale des hommes : Trinidad et Tobago, la Jamaïque, l'Australie, l'Inde, l'Italie, les États-Unis, la Nouvelle Zélande, la Moldavie, Haïti, Singapour, Malte, l'Afrique du Sud, le Ghana, la Hongrie, le Canada, la Chine et le Royaume Uni. Pour en savoir davantage: http://www.internationalmensday.com/
À Québec, on ne souligne pas encore la Journée internationale des hommes, mais certains regroupements, tel qu'AutonHommie, en partagent les vues et les objectifs.
Le 19 novembre, ayez une bonne pensée ou un mot gentil envers ces hommes qu'on appelle plus familièrement: fiston, papa, mon homme, mon chum, mon frère ou papi...
Daniel Guay et Jean-Luc Deslandes, bénévoles à AutonHommie
Québec