Carnaval de la Grande Allée?

L’organisation du Carnaval a annoncé le déménagement du palais de Bonhomme de la place de l’Assemblée-Nationale vers la place George-V. Cette décision s’inscrit dans la nouvelle vision de l’événement qui fait que les activités seront maintenant concentrées sur la Grande Allée. Le déménagement du palais confirme encore plus la nouvelle orientation, soit que le Carnaval est à la remorque des bars et des restaurants de ce secteur.

La clientèle visée est prioritairement les touristes. En effet, avec l’abandon du populaire défilé de Charlesbourg fréquenté par les citoyens et les familles de Québec, les deux défilés se dérouleront uniquement sur cette rue. Dans la perspective de revoir de fond en comble l’événement hivernal, l’organisation devrait aussi envisager un changement de dénomination et le nommer dorénavant le Carnaval de la Grande Allée. La transformation serait alors complète et correspondrait à la nouvelle mouture qui sera présentée.

Michel Masse
Québec

***

QUÉBEC SOLIDAIRE... ET POPULISTE

Des députés de Québec solidaire désirent «reconnecter avec le peuple» en s’habillant d’une manière «décontractée» à l’Assemblée nationale. Catherine Dorion dit vouloir se sentir elle-même et éviter de se sentir «déguisée» en portant ses chaussures Dr Martens, sa camisole et sa tuque.

Désolé, mais je ne crois pas à cette mascarade. Je crois plutôt que ces députés cherchent à provoquer pour provoquer. C’est du marketing. Et faire du marketing en politique, c’est prendre les gens pour des valises. C’est une insulte à l’intelligence des électeurs.

Les gens s’attendent à du contenu, pas à une parade de mode... Les René Lévesque, Gérald Godin (ce politicien poète), et même les ex-QS Françoise David et Amir Khadir se concentraient sur le contenu, pas sur l’image.

Le nouveau QS joue la carte de l’image pour tenter de laisser croire que ses députés sont plus accessibles et «plus cool» que les autres, et cela a un nom : populisme.

David Doyon
Québec

***

UN JOUET DISPENDIEUX ET INUTILE

François Bonnardel a répliqué en chambre qu’une grande majorité d’électeurs de la région a voté pour son gouvernement et qu’il remplira sa promesse de livrer un troisième lien. Est-ce que cela signifie que si la majorité des enfants d’une famille veulent un jouet, leurs parents doivent leur donner sans égard à son coût et sa pertinence? Et un bonbon avec cela, l’enfouissement des fils de l’île d’Orléans, pour ceux qui devront attendre pour un bien nécessaire?

Daniel Guilbault
Saint-Augustin-de-Desmaures