Bye Parti québécois!

Mme Catherine Fournier, armée d’une grande lucidité, vient de lancer un glaive en plein cœur du Parti québécois (PQ).

Depuis des décennies, ce parti, pourtant gouverné par les grands ténors comme Lévesque, Parizeau ou Landry, n’a jamais touché son but. Peu s’en fallut parfois dans les référendums essoufflés et de moins en moins émotifs.

Maintenant, l’heure du renouveau a sonné! Le Parti québécois, affaibli par un grand somnifère, ne représente plus le véhicule pour entrer à la gare de la souveraineté. 

Les vieilles barbes à pipe, sans redoutable efficacité, ont lamentablement échoué leur but! 

Celui ou celle qui, dans ses objectifs les plus invraisemblables, réalisera le dogme souverainiste est à la maternelle aujourd’hui et ne sera pas péquiste. Ce n’est pas pour demain.

Michel Beaumont, Québec