Aveu d'incompétence

Le directeur général du Réseau de transport de la Capitale, Alain Mercier, avoue son incompétence en déclarant que les autobus ne suffisent plus à la tâche sur les grandes artères lors des heures de pointe.

Il ose même mentionner que ce sont les autobus qui causent la congestion et nuisent à la circulation automobile. Cette déclaration arrive juste à point car le maire vient de changer la donne en vantant un transport structurant impliquant la construction d’un tramway. Quel changement de cap lui qui y était farouchement opposé lors de la dernière campagne électorale.

Comment l’installation de voies pour y faire circuler un tramway va diminuer la congestion, car ce sera sur les mêmes artères où circulent les autobus rapides 800 et 801? Le déneigement de ces voies sera d’autant plus difficile que l’est actuellement le déneigement des voies réservées. Avant d’investir des centaines de millions de dollars dans un nouveau système de transport en commun, il faut préserver le transport actuel et investir sur des améliorations afin de desservir adéquatement les milliers d’usagers qui le fréquentent. En effet, après plusieurs années de restructuration et de brasse-camarade, le réseau de transport en commun desservant la grande région de Québec est enfin stabilisé et connaît une hausse importante de sa clientèle.

L’amélioration du système actuel devrait passer par l’ajout de nouveaux parcours métrobus nord-sud et est-ouest, ajout de nouvelles voies réservées et adopter un meilleur contrôle de ces voies, augmenter le nombre d’autobus articulés afin d’offrir un meilleur service aux citoyens.

Jocelyn Boily, Québec