«Nous croyons qu’il nous faut répondre positivement à l’appel au dialogue et à la solidarité lancé par les Franco-ontariennes Stéphanie Chouinard et Caroline Gélineault ainsi que la Franco-manitobaine Chloé Freynet-Gagné lors de l’émission Tout le monde en parle», écrit le président du conseil d’administration du Centre de la francophonie des Amériques, Michel Robitaille.

Appel au dialogue et à la solidarité

POINT DE VUE / La participation récente à Tout le monde en parle de trois jeunes femmes engagées dans l’affirmation de leur identité francophone en milieu minoritaire, en Ontario et au Manitoba, a mis en lumière la vitalité de leurs communautés et la nécessité d’une solidarité accrue entre francophones des Amériques afin de relever les défis auxquels ils sont confrontés.

En effet, quelle que soit la communauté d’appartenance des 33 millions de francophones et francophiles des Amériques, la plupart d’entre eux partagent collectivement une réalité, soit celle de vivre en situation minoritaire par rapport à l’ensemble de la population du continent. Les enjeux démographiques associés à cette réalité rendent encore plus nécessaire d’affirmer ensemble notre identité linguistique partagée, dans chacune de ses incarnations.

Le Centre de la francophonie des Amériques, créé en 2008 par la volonté du Gouvernement du Québec, a précisément pour mission de contribuer à la promotion et à la mise en valeur d’une francophonie plurielle et inclusive, porteuse d’avenir pour la langue française. Par ses actions, le Centre favorise l’interaction entre les différentes communautés francophones du territoire. Sa vision est celle d’une francophonie en mouvement et solidaire, dont les liens durables stimulent les échanges et les actions concertées dans le respect de la riche diversité des communautés qui la composent et l’animent.

Le Centre compte aujourd’hui plus de 47 000 membres répartis sur l’ensemble des Amériques et il travaille avec de nombreux partenaires afin d’élargir l’espace francophone et de multiplier les liens entre les communautés. Ces liens de solidarité sont essentiels, ils se tissent dorénavant par-delà les distances en raison des nouvelles technologies et de la mobilisation des acteurs. Les 15 membres de notre conseil d’administration reflètent la diversité de cette francophonie trop méconnue, mais si vivante. Ils sont de l’Ouest canadien, d’Haïti, d’Acadie, du Brésil, de Louisiane, de l’Ontario et du Québec.

La vision du Centre s’incarne d’abord et avant tout par les nombreux programmes et activités qu’il soutient. Par ses initiatives, le Centre met en valeur la créativité, l’innovation et la solidarité entre francophones et francophiles. Le Parlement francophone des jeunes des Amériques, le Forum des jeunes ambassadeurs francophones des Amériques, l’Université d’été sur la francophonie des Amériques, la Bibliothèque des Amériques, le concours Slame tes accents et le Réseau des villes francophones et francophiles d’Amérique sont quelques exemples et autant d’occasions de rencontres et d’échanges visant à promouvoir une francophonie inclusive et solidaire.

Nous croyons qu’il nous faut répondre positivement à l’appel au dialogue et à la solidarité lancé par les Franco-ontariennes Stéphanie Chouinard et Caroline Gélineault ainsi que la Franco-manitobaine Chloé Freynet-Gagné lors de l’émission Tout le monde en parle. Le Centre s’y engage concrètement et invite toutes celles et tous ceux qui ont le français à cœur à se joindre à lui.