Allocation aux aînés: donnons au suivant

En ces temps difficiles pour tous, nos dirigeants ont pris plusieurs décisions lourdes de conséquences. Parmi celles-ci, il y a les nombreux programmes d’aide rapidement conçus et mis en place. Dans l’urgence et la précipitation, il n’est pas surprenant de constater certaines anomalies.

Or, il est une qui n’est pas passée inaperçue, il s’agit de l’allocation de 300 $ non imposable pour les personnes de 65 ans et plus.

Alors que des millions de Québécois et de Canadiens n’ont absolument pas besoin de ce montant, des centaines de milliers de personnes auraient pu en faire un bien meilleur usage en se procurant des biens et services de première nécessité.

Il est possible de corriger cette anomalie et de remettre un peu d’équité dans le système. Je nous invite collectivement à poser un geste tout simple et à donner ce 300 $ à l’un de nos proches qui en a réellement besoin ou à un organisme sans but lucratif qui saura diriger cette somme vers ceux et celles pour qui cela fera une petite, mais réelle différence.

Les visées électoralistes de ce programme ne trompent personne, donnons un sens à ces millions de dollars qui actuellement n’en font pas beaucoup.

Daniel Poirier, Stratford