Le Soleil
Les coprésidents du Collectif Mourir digne et libre s'opposent à la demande de prolongation de cinq mois pour la mise à jour de la Loi sur l’aide médicale à mourir.
Les coprésidents du Collectif Mourir digne et libre s'opposent à la demande de prolongation de cinq mois pour la mise à jour de la Loi sur l’aide médicale à mourir.

Aide médicale à mourir: non à la prolongation de cinq mois

Ghislain Leblond et Yvon Bureau
Ghislain Leblond et Yvon Bureau
Coprésidents du Collectif Mourir digne et libre
POINT DE VUE / Honorables ministres Patty Hajdu et David Lametti. Désolés. Nous nous opposons totalement à votre demande de prolongation de cinq mois.