«Oui, la priorité ce sont les vies humaines. Très rapidement, cependant, il faut penser à la survie des entreprises pour qu’il existe encore des emplois après la tempête», écrivent les auteures de cette lettre d'opinion.
«Oui, la priorité ce sont les vies humaines. Très rapidement, cependant, il faut penser à la survie des entreprises pour qu’il existe encore des emplois après la tempête», écrivent les auteures de cette lettre d'opinion.

À nos dirigeants, de la part des entrepreneurs

Valérie Lesage
Valérie Lesage
Chef du Centre de l’intelligence entrepreneuriale de l’École d’entrepreneurship de Beauce
Isabelle Leber
Isabelle Leber
Directrice générale de l’École d’entrepreneurship de Beauce
POINT DE VUE / On a raison de féliciter tous les travailleurs de la santé qui sont dédiés à la tâche dans la lutte au coronavirus. On a raison de féliciter ceux qui travaillent à nourrir la population. On a raison de féliciter nos dirigeants qui gèrent avec beaucoup de dévouement une crise sans précédent et dont les incidences touchent en profondeur toutes les sphères de la société.