Conçu par l'architecte américano-canadien Frank Gehry, le musée Guggenheim attire un million de touristes par année à Bilbao.

Vos édifices préférés: le Guggenheim de Bilbao

Un musée, une église, une tour d'habitation, un monument ancien... Chaque semaine cet automne, nous vous présentons l'édifice préféré d'un lecteur et l'explication de son coup de coeur. Vous voulez nous faire part du vôtre? Écrivez-nous à maison@lesoleil.com. Nous vous dévoilerons ses secrets.
Aujourd'hui: le musée Guggenheim de Bilbao, suggéré par Lise et Yvan Conseiller. «Lors d'un voyage en motorisé en Europe, en 2001, nous avons été impressionnés par l'architecture du musée de Bilbao au coucher de soleil et par ses murs recouverts de titane, réfléchissant le coucher de soleil.»
Le Guggenheim participe à la notoriété de Bilbao
Le musée Guggenheim de Bilbao est situé dans la ville du même nom, dans le Pays basque espagnol. Avec sa silhouette audacieuse esquissée dans la pierre, le verre et le titane, il est devenu l'un des bâtiments contemporains les plus connus au monde. 
Consacré à l'art moderne et contemporain, il a été conçu par l'architecte américano-canadien Frank Gehry et a été ouvert au public le 17 octobre 1997. Il a contribué au renouveau et à la notoriété de Bilbao en attirant un million de touristes par année, parfois plus intéressés par le bâtiment que par les collections.
Frank Gehry promeut des formes organiques et ondulantes. Il joue avec les matières et la lumière. Il a intégré artistiquement la terre, l'eau, le feu et l'air dans la conception globale de ce musée d'une superficie de 24 000 mètres carrés.
La partie la plus haute de l'édifice est couronnée par une grande verrière en forme de fleur métallique sous laquelle se situe l'atrium, l'un de ses traits caractéristiques. Ce grand espace libre aux volumes courbes connecte l'intérieur et l'extérieur grâce à de vastes murs en rideau de verre et à une grande verrière zénithale. Les trois niveaux s'organisent autour de cet atrium central et sont reliés grâce à un système de passerelles curvilignes, d'ascenseurs en verre et en titane et de tours d'escaliers. L'atrium, qui fonctionne aussi comme un espace d'exposition, sert d'axe autour duquel se structurent les 20 galeries du Musée. 
Les expositions changent souvent. Éclectiques, elles passent de l'histoire de l'art chinois à l'art moderne du XXIe siècle. À l'entrée, les visiteurs sont accueillis par un chien géant habillé de fleurs, Puppy, oeuvre de l'artiste américain Jeff Koons.
Sources: Wikipédia et www.guggenheim-bilbao.es