Le nouveau CHSLD d'East Angus, en Estrie, fera écarquiller les yeux de ses résidents avec cette oeuvre d'art flamboyante d'Elisabeth Picard baptisée Sous le grand arbre : racine, feuille et fleur.

Une oeuvre flamboyante pour un nouveau CHSLD

Les sens des personnes âgées doivent être stimulés. Le nouveau CHSLD d'East Angus, en Estrie, fera écarquiller les yeux de ses résidents avec cette oeuvre d'art flamboyante d'Elisabeth Picard, créée en vertu de la politique d'intégration des arts à l'architecture et à l'environnement du Québec, le fameux 1 %.
Baptisée Sous le grand arbre : racine, feuille et fleur, elle se présente comme un oeuvre morcelée qui occupe les niches des plafonds sur quatre niveaux. Elle accueille les visiteurs dans le hall, ainsi que devant les ascenseurs. Elle traduit le rôle protecteur du centre et de son personnel, à la manière d'un grand arbre.
Complétée en janvier 2017, elle est faite de «ty-rap» teints, d'aluminium et de projecteurs à la DEL. L'artiste de Montréal l'a complétée en janvier.
La fleur du niveau 3
Les racines du niveau zéro
L'arbre est un thème universel. Il exprime le processus de la vie. On peut faire le parallèle entre l'évolution de l'arbre et celle de l'être humain. Mais pour East Angus, ce thème a aussi un sens historique, «car il témoigne de l'importance de l'industrie des pâtes et papiers de la municipalité». 
Source : v2com