Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La murale réalisée chez Vantage Data Centers Canada à Québec reflète la mission de l'entreprise «en mettant en valeur le côté humain et la technologie», indique le dg Maxime Guévin.
La murale réalisée chez Vantage Data Centers Canada à Québec reflète la mission de l'entreprise «en mettant en valeur le côté humain et la technologie», indique le dg Maxime Guévin.

Une murale pour montrer l’humain derrière la techno

Raphaëlle Plante
Raphaëlle Plante
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Une «composition biomécanique» : le muraliste québécois de renommée mondiale Zek a concrétisé la semaine dernière une œuvre imposante pour le centre de données Vantage Canada, qui a agrandi ses bureaux dans la capitale.

«Cette murale, c’est un projet qui nous tient vraiment à cœur, indique Maxime Guévin, ­vice-président et directeur général de Vantage Data Centers Canada. C’est l’élément-clé d’un nouvel atrium construit pour nos employés, sur un mur qu’on aperçoit aussi de l’extérieur par les grandes fenêtres. On voulait peindre quelque chose de beau, qui reflète la mission de notre entreprise en mettant en valeur le côté humain et la technologie.»

Pour concrétiser son projet d’embellissement, Vantage s’est tourné vers le collectif ASHOP, dont fait partie l’artiste Zek (aussi nommé Zek One sur la Toile). 

Considéré comme l’un des pionniers de la scène graffiti à Mont­réal, Zek peint les murs de la ville depuis près de 30 ans. «Ça fait une quinzaine d’années que j’en fais une carrière professionnelle, et le collectif a été fondé il y a un peu plus de 10 ans», signale-t-il. 

Celui qui a réalisé de nombreux projets extérieurs en Amérique du Nord a eu besoin de sept jours pour réaliser seul la murale chez Vantage, après avoir fait approuver sa maquette par la direction. «Ils savaient ce qu’ils voulaient. La murale représente mon style, à la fois coloré et avec des contrastes, mais il y avait des éléments précis à intégrer. Le résultat est une composition biomécanique, avec un personnage penseur au regard profond qui semble regarder vers l’avenir, un engrenage pour représenter ses pensées, et diverses composantes électroniques, comme un code binaire», explique l’artiste, pour qui les contrats corporatifs représentent aujourd’hui environ le tiers de ses réalisations.

Le style de Zek se caractérise par la précision de ses traits, et l’artiste combine diverses techniques pour arriver à ses fins : peinture aérosol, rouleau, pinceau, fusil à peinture, etc.

Le muraliste québécois Zek a mis sept jours pour réaliser l'imposante oeuvre.

Facture visuelle

Le nouvel agrandissement du centre de données de Vantage sur le boulevard du Parc Technologique a été complété en décembre. Avec l’atrium et sa murale, l’entreprise souhaite offrir une facture visuelle distinctive : «On veut se positionner en bon citoyen corporatif en proposant une architecture intéressante, pas juste un gros bloc carré», mentionne le dg Maxime Guévin.

Mais que retrouve-t-on au juste dans ce centre de données? Le bâtiment hautement sécurisé comprend neuf grandes salles de serveurs, ainsi que des salles de climatisation pour éviter que les serveurs surchauffent et des salles pour les réseaux électriques, explique M. Guévin. Des génératrices sont en place pour prendre le relais si jamais une panne électrique survient. Une partie des locaux comprend des bureaux pour le personnel, ainsi qu’un centre de surveillance et des espaces de repos. Environ 75% des employés travaillent toujours sur place malgré la COVID-19, tandis que les autres sont en télétravail.

Les centres de données font partie des services considérés essentiels et font face à une demande accrue depuis le début de la pandémie, signale le directeur marketing chez Vantage Canada, Jean-Yves Cadeus. «Bien des gens ne le réalisent pas nécessairement, mais ils utilisent des centres de données tous les jours, avec des applications qui roulent sur les serveurs, en stockant des données dans le cloud», ajoute-t-il.

Vantage Data Centers est une entreprise américaine comptant cinq centres aux États-Unis, trois au Canada (deux à Montréal et un à Québec), de même que six en Europe. Elle compte deux types de clientèle, souligne M. Guévin : le marché commercial plus local, par exemple des compagnies financières ou d’assurances, et de grandes compagnies internationales — on peut penser par exemple aux Amazon, Google, Microsoft et Apple de ce monde.

Info : Vantage et Zek