Un peu de hygge chez soi

On se transporte maintenant chez les Danois, experts du hygge – cet art de vivre mettant de l’avant le confort à la maison –, qui doivent eux aussi être inventifs pour apporter un peu de gaieté et de fraîcheur dans leurs demeures durant le confinement.

Sofie Amalie Roland, designer d’intérieur basée à Copenhague, se dit reconnaissante d’avoir un joli appartement dans lequel son conjoint Niels, son fils Walter et elle aiment passer du temps. «Une maison hyggeligt est un lieu qui restaure notre énergie, agréable, sécuritaire et nous fait sentir confortables. Des qualités dont nous avons tous besoin en ce moment, dans cette période où le monde entier se sent un peu ébranlé et effrayé», explique la designer, connue pour son populaire compte Instagram Thus the fuss.

Sofie décrit son style comme un mélange coloré de classiques du design et de trouvailles dans les friperies. Et elle adore jouer avec les contrastes (vieux/neuf, minimalisme/maximalisme, bois/acier). Dans l’optique d’augmenter le confort chez soi durant le confinement, elle suggère quelques astuces qui créeront un grand effet et qui répondront à notre besoin de changement : 

› Peindre les murs en couleur — tous les murs, c’est encore mieux! — ou le plafond. Voilà une façon de changer complètement le ton d’une pièce et de donner un nouveau look à de vieux meubles.

Épurer les pièces. Se débarrasser des éléments qui gênent, qui sont cassés ou qui ont été accumulés depuis les dernières années. «Vous serez surpris de voir à quel point une pièce peut être plus légère en retirant et en déplaçant certains objets», assure la designer.

Ajouter coussins, tapis et rideaux colorés. C’est une manière simple de revitaliser une pièce et d’introduire plus de hygge. De plus, ces accessoires peuvent être faits main!