Un appartement prêt-à-porter pour deux retraités

De leur ancien condo à leur nouvel appartement, Pierre et Carmen ont déménagé leurs boîtes avec un chariot d'épicerie. Quant à leur mobilier d'acajou, ils s'en sont délestés, choisissant de repartir à neuf avec des meubles de fibre de verre et de plexiglas.
En janvier, ces sympathiques retraités ont troqué leur condo du Saint-Amable pour un appartement en location situé dans le même immeuble du quartier Montcalm, à Québec. Il n'avait jamais été rénové et avait pour principal défaut une cuisine coincée dans un cube fermé. 
Profitant du fait que le couple souhaitait signer un bail à long terme, le propriétaire a décidé de lui refaire une beauté. Il l'a confié aux mains de sa femme, Fabienne Taschereau, une designer. Elle s'est d'abord attaquée à la cuisine, en l'ouvrant sur le salon, en l'allongeant de deux pieds et en la dotant de portes françaises, choisies pour leur élégance.
Le défi de l'éclairage
Les fenêtres sont au nord, ce qui a posé à la designer le défi de l'éclairage. Le soir, c'est très joli, avec les lumières verticales du Grand Théâtre. Mais il lui a fallu user d'astuces pour que toutes les pièces jouissent de la clarté du jour. Le décloisonnement de la cuisine a été son premier geste, qu'elle a complété avec des murs très pâles et des planchers d'ingénierie de bois clair en remplacement de la moquette.
Les deux salles de bain sans fenêtre ont bénéficié d'un traitement identique axé sur le «même leitmotiv», soit l'utilisation du blanc. Au sol, une céramique veinée apporte une touche de raffinement. Aux murs, les carreaux de style métro traverseront bien le temps. D'un blanc très brillant, les meubles-lavabos achetés chez IKEA donnent aux pièces un coup de jeunesse.
Ensemble homogène 
Fabienne Taschereau a cherché du mobilier «prêt-à-porter», afin de limiter le coût des rénovations et d'accélérer le processus, qui aurait été plus long avec du sur-mesure. Elle n'a eu qu'un mois pour concevoir et réaliser le projet.----
«L'ensemble est homogène», analyse-t-elle. Elle salue le «goût» avec lequel Pierre et Carmen ont aménagé leur intérieur. «Ils sont dans l'air du temps», fait observer la designer.
Après 32 ans de mariage, le couple a eu envie de changement. Il a disséminé quelques meubles d'acajou dans les pièces. Mais les vedettes de cet appartement sont les nouveautés achetées chez Signature Maurice Tanguay et chez Roche-Bobois. 
Il faut admirer les chaises transparentes Ava, les tables d'appoint de fibre de verre moulé Cute Cut, le vaisselier de bois laqué et de verre, le canapé-lit design où traînent deux tablettes électroniques, le tabouret de plexiglas à l'entrée.
Carmen et Pierre ont réussi à composer un intérieur équilibré qui leur ressemble, preuve que la vie dans un appartement en location peut apporter autant de bien-être que dans un condo.
***
Invitez Le Soleil
Vous aimeriez nous faire découvrir votre maison?
Communiquez avec nous par courriel et envoyez-nous quelques photos, nous pourrions aller faire un tour! 
Écrivez-nous à maison@lesoleil.com