Mobilier arrondi, matières naturelles, poterie et artisanat auront la cote dans les mois à venir.
Mobilier arrondi, matières naturelles, poterie et artisanat auront la cote dans les mois à venir.

Tendances 2020: nature, artisanat et motifs félins

L’année qui s’amorce vient avec son lot de tendances, et tout ce qui touche la maison ne fait pas exception. Aidé de trois designers d’intérieur de Québec, Le Mag vous donne un aperçu des matières, des couleurs, des formes et des matériaux qui feront jaser en 2020.

› Matériaux : éloge à la nature

Bois, chaux, laine, sisal, pierre… La maison 2020 s’habille de matières naturelles.

Pascalina Allaire, propriétaire de YUGA Atelier, une firme de design d’intérieur de Lévis, a fait une grande virée d’inspiration ces derniers mois. Celle qui a visité New York, Genève, Lausanne, Zurich et Lyon a vu des décors différents, très portés sur le style scandinave et le moderne mid-century. L’accent est beaucoup mis sur le bois, les matières chaleureuses.

Décor enveloppé de bois vu à New York récemment.

Elle prédit que la fibre naturelle sera présente «fois mille» en 2020. Elle pense aux tapis en sisal, aux nappes et aux rideaux en lin. «En Europe, ce n’est que ça!»

Le tapis de sisal est en vogue, notent les designers.

Dans le même esprit, le cannage, une technique traditionnelle de tissage, est omniprésent, bien au-delà des chaises. Il rehausse un cadre, s’insère dans un panneau de mobilier. Canapés, fauteuils, portes de meubles se couvrent aussi de tissus texturés, dans lesquels on sent toujours la fibre. Le cuir est beaucoup moins présent.

Le cannage rehausse bien plus que des chaises en 2020. ­

Privilégier les matériaux naturels est une tendance à laquelle adhère l’Atelier Filz, de Québec. La designer et cofondatrice Valérie Ethier pense à un projet résidentiel de la rue des Franciscains, où son équipe a opté pour des comptoirs en pierre à savon. Un matériau intéressant qui patine joliment avec le temps. «Quand on sent que le produit manque de protection et qu’il a séché, on peut le rehuiler. Il est même possible de le sabler et de le retravailler.»

Salle de bain au comptoir en pierre à savon, un projet de l’Atelier Filz, sur la rue des Franciscains, à Québec. ­

Sur son radar en 2020, il y a également les murs texturés. La designer indique qu’on peut appliquer un fini à la chaux, même sur un mur de gypse. L’effet velouté met en valeur la lumière changeante du jour. «On peut aussi faire un fini truellé avec des peintures organiques.»

Quand Valérie Ethier parle de la beauté des murs texturés, elle pense aux finitions à la chaux de la résidence Gauthier, à Mont-Tremblant, par DuChanvre, un projet de l’Atelier Barda.

Pour créer un mur accent, Chantal Auger, designer et gérante chez Décoration Lamontagne, suggère pour sa part de le couvrir de pierre ou de bois, plutôt que d’appliquer une couleur.

› Pour quel motif?

Oubliez les pois et les rayures. Les motifs 2020 sont plus insolites. Qu’ils soient imprimés sur du tissu ou du papier peint, ils vont faire parler, note Pascalina Allaire, particulièrement marquée par des tracés de visages.

Profils de visages sur papier peint

Parmi tous les nouveaux catalogues de textiles et de papiers peints reçus chez Décoration Lamontagne, Chantal Auger reconnaît encore beaucoup de fleurs et de feuilles. Mais à cette gamme végétale en vogue depuis quelques temps, s’ajoutent des motifs ethniques, africains, et des silhouettes de grands félins, comme le tigre, la panthère ou le léopard.

Les grands félins déambulent sur les tissus et les papiers peints en 2020.

› Le sens de l’artisanat

Les salons de design aussi bien que les magazines de décoration le montrent: l’artisanat a la cote. Chantal Auger, designer depuis 30 ans, voit un retour à la poterie, aux tapisseries, aux tissages muraux et au macramé. Si les gens n'étaient pas prêts à réintégrer tout ça à leur décor, ils le seront cette année et la frange atteindra un pic en 2020.

La frange atteindra un pic en 2020. ­

Pour Valérie Ethier, acheter de l’artisanat donne plus de sens à notre décoration. «Ça nous incite à acheter moins, mais mieux. En s’entourant d’objets significatifs, on sera plus tenté de les conserver longtemps. Et s’il y a un bris, on fait signe à l’artisan, il y a peut-être moyen de réparer.» Selon elle, un produit fabriqué localement rime souvent avec une plus grande qualité.

Duo de chandeliers Victoria de La Fabrique Déco, dans la section Fabrique 1840 sur le site simons.ca ­

Envie de voir ce qui s'offre à vous? Elle conseille de jeter un œil à la Fabrique 1840, une vitrine de Simons qui regroupe des créateurs canadiens, ou encore à la boutique en ligne Chic & Basta. 

Info: section Fabrique1840 sur le site simons.ca ou fr.chicbasta.com