Bureau de B Architecture

Tendances 2019: confort et sobriété

Pour s’inspirer en ce début d’année, Le Soleil propose un survol des tendances à surveiller côté architecture et couleurs.

ARCHITECTURE

Intemporel. Voilà qui décrit le mieux le travail de l’architecte Chloé Barabé. La jeune femme de Québec, qui a fondé sa propre firme B Architecture il y a environ un an, sourit lorsque Le Soleil lui demande quelles sont les tendances à surveiller en architecture. «Je ne suis pas tellement les tendances… Je travaille depuis 2010 [en architecture] et j’ai vu des choses être à la mode, ne plus l’être et revenir… je préfère travailler avec ce qui est durable et davantage intemporel, de par sa qualité et son utilité», indique-t-elle.

«Très puriste», Chloé Barabé prône un retour aux sources en mettant en valeur des «vraies matières au lieu de les dénaturer». Par exemple, l’espace à bureaux qu’elle occupe avec l’agence Ogilvy, dans Limoilou, a été entièrement repensé, mais le plancher d’origine en bois a été conservé — «bon il aurait besoin d’un peu d’amour, mais il est encore bon», dit l’architecte, pour qui il est important de récupérer lorsque possible.

Celle qui s’inspire notamment des pays nordiques et du Japon croit aux vertus du minimalisme. «Je suis pour la frugalité, en créant le maximum d’effet avec le minimum d’effort […] Les pays scandinaves sont plus avancés que nous sur le slow living et la décroissance, ou désencombrement.» 

Les projets de l’architecte misent sur des tons très neutres — beaucoup de blanc, mais aussi du noir, du gris voire du greige. «On peut aller vers des accents plus tendance pour dynamiser le projet, c’est l’architecture qui définit où on met les couleurs», souligne celle qui a également une formation en muséologie. 

Chloé Barabé remarque qu’une nouvelle certification en construction prend de plus en plus sa place : la certification Well, basée sur le bien-être pour l’humain. «Je m’en inspire afin de me donner des lignes directrices pour créer des espaces confortables», indique l’architecte, qui s’intéresse notamment au design d’éclairage, à l’ergonomie et à l’intégration d’œuvres d’art pour y arriver.

Projet résidentiel signé B Architecture
Projet résidentiel signé B Architecture
Espace de travail partagé La station Québec, signé B Architecture

COULEURS

Verts profonds, gris pâle ou encore corail : les couleurs de l’année 2019 sont en bonne partie inspirées de la nature.

Dernier à dévoiler sa couleur vedette, à la mi-décembre, la référence mondiale Pantone mise sur Living Coral, une teinte «vivifiante, avec des nuances dorées qui lui insufflent vie et énergie, tout en l’adoucissant légèrement». Cette couleur succède à l’Ultra Violet, qui évoquait le cosmos et ses mystères. Symbolisant «notre désir inné d’optimisme et de joie», Living Coral est une couleur présente dans la nature, dans ce monde sous-marin aux coraux éclatants. 

Dans une palette similaire, Peintures PARA a élu Odeur de gingembre couleur de l’année 2019. «Il s’agit d’une couleur apaisante aux tons de terre cuite, élégante lorsqu’elle est associée à des couleurs neutres et douces. Lorsqu’elle est combinée à des tons, formes et motifs audacieux, cette couleur, qui rappelle celle d’un délicieux sorbet, montre son côté plus enjoué et éclatant», mentionne Garry Belfall, chef de marque de Peintures PARA.

Les compagnies Sico et Dulux ont toutes deux opté pour des verts profonds et apaisants. Le Noir de Grand Manan de Sico, une combinaison entre le noir de jais et le vert émeraude, fait référence à l’île du même nom dans la baie de Fundy, au Nouveau-Brunswick. Ode aux paysages d’ici, cette nuance sereine s’agence à merveille avec des teintes neutres, indique Sico. 

Dulux mise également sur un vert presque noir, Veillée nocturne, de même qu’un vert intense recouvert d’un voile givré, Soleil et mojito, provenant de la gamme Soie vénitienne de la marque. «Ces deux couleurs incarnent le summum du luxe, et créent un cadre riche et saisissant qui ajoutera profondeur chromatique et raffinement à tout décor», signale Martin Tustin-Fuchs, chef de marque des peintures Dulux.

Benjamin Moore opte de son côté pour une couleur beaucoup plus neutre, Métropolitain, «un gris élégant aux nuances froides», «ni trop spectaculaire ni trop accrocheur», qui évoque la contemplation, souligne Ellen O’Neill, directrice de l’Intelligence stratégique en matière de design pour la compagnie. 

LIRE AUSSI : Tendances 2019: naturel et chaleureux (matérieux et déco)

Pantone 16-1546 Living Coral
Odeur de gingembre 336D de Peintures PARA
Noir de Grand Manan 6161-83 de Sico
Veillée nocturne DLX1145-7 de Dulux
Métropolitain AF-690 de Benjamin Moore