Tchin aux grands courants 2017

Survol du style scandinave, du velours, du cocooning, des couleurs plus sombres, des métaux, de la nature dans la maison, du macramé et du fait main
L'attrait scandinave
L'esthétisme minimaliste continue d'avoir la cote en 2017.
Avouons que les Scandinaves nous font un peu envie: leur fonctionnement étatique, leur architecture, leur musique et, bien sûr, leur décoration. En 2017, on craque encore complètement pour le look scandinave.
«Le mouvement scandinave inspire toujours autant», constate Anne-Marie Champeau, co-propriétaire de MA mobilier actuel. Mme Champeau jumelle à cela la notion de slow déco, qui est étroitement liée à la consommation responsable et durable, et qui mettra de l'avant la nature et les textures.
Banc Mimico en frêne naturel avec siège qui s'ouvre pour rangement (aussi offert en fini noyer et tissu noir)
Elle mentionne comme élément-phare le bois blond, utilisé pour le mobilier ou pour les planchers, et qui s'intègre parfaitement à un style scandinave-rustique chic.
«L'esthétique minimaliste influencée par l'Europe du Nord se poursuivra en 2017», seconde Brian Gluckstein, designer canadien associé à La Baie. Le designer signale également le bois clair et les finis métalliques mats.
Le designer Sylvain Côté penche aussi du côté du mouvement scandinave, surtout celui des années 50 à 70, citant les couleurs grège, gris-bleu, et gris terre, pour compléter les blancs crayeux propres au style de nos amis de Scandinavie.
Home sweet home
Encore et toujours des coussins
Ça paraît un lieu commun de dire qu'on est bien chez soi... mais nous le redirons pour mentionner ce que plusieurs spécialistes en décoration intérieure constatent en regardant vers 2017: le cocooning se porte encore très bien, merci.
«Avec tout ce qui se passe en politique, les gens veulent la paix!» soutient Anne-Marie Champeau, copropriétaire de MA mobilier actuel, à qui nous parlions moins de deux semaines après l'élection d'un certain M. Trump... Pour Mme Champeau, à part le bois, l'anthracite très foncé sera recherché pour son effet chic et justement très cocooning. Sur les murs et sur les meubles, on fera de la place aux anciennes photos de famille, et les coussins seront particulièrement nombreux sur les sofas.
Parmi les matières privilégiées, la fausse fourrure et la flanelle
«Les gens vont privilégier des matériaux qui sont confortables et chaleureux», signale Brian Gluckstein, designer canadien associé à La Baie, qui mentionne notamment la fausse fourrure et la flanelle comme matières chouchous.
Pour le designer Sylvain Côté, le décor se fait plus «humain», plus naturel. «L'intérieur sera de plus en plus personnalisé», pour qu'on ait le goût d'y passer beaucoup de temps, estime le designer.
Enfin, Anne Brun, directrice de création Web pour Zone Maison, souligne le retour des carpettes chaudes et réconfortantes. Parfaites pour y jeter nos nombreux coussins.
Faites-le vous-même
Le charme du fait main
Sortez vos talents pour l'artisanat, le macramé fait un retour en force dans les décors. Et si vous n'êtes pas habile de vos mains, ne vous en faites pas, les magasins d'articles de décoration regorgeront en 2017 d'accessoires qui auront l'air tout droit sortis des années 70.
On sait que le DIY (do it yourself) a la cote depuis quelque temps, mais cette année, disons que tout ce qui est «fait main» (ou a l'air de l'être) demeure d'actualité, s'intégrant parfaitement au style boho-chic, toujours très tendance. «Le macramé est presque aussi à la mode que dans les années 70!» croit Tamara Robbins Griffith, designer pour HomeSense, que ce soit pour les éléments purement décoratifs ou ceux plus utilitaires, comme le linge de table.
«On sort de l'ère industrielle», selon Anne Brun, directrice de création Web pour Zone Maison. L'experte affirme elle aussi que le fameux macramé se distingue, de même que tout ce qui est artisanal, la céramique et la poterie étant de très bons exemples.
Même son de cloche du côté du designer Sylvain Côté, qui ajoute que la laine, le tissage, et le bambou feront bon ménage avec les meubles recyclés, toujours recherchés par les amateurs de décors personnalisés. «C'est également une façon de décorer qui s'adapte facilement à tous les budgets», mentionne-t-il.
«Ce sont des objets qui rassurent, et qui ajoutent de la chaleur dans un décor trop parfait», soutient Anne-Marie Champeau, copropriétaire de MA mobilier actuel, soulignant le «charme» du fait main. Mais «tout est dans le dosage» rappelle-t-elle, prônant le macramé «bien choisi». C'est noté.
La nature s'invite à l'intérieur
Les vrais végétaux et le bois naturel sont de fiers ambassadeurs de ce mouvement.
En 2017, on sera à l'intérieur et à l'extérieur presque en même temps. En effet, cette année, nos maisons s'égaieront d'éléments propres à Dame Nature.  
«La nature entre dans la maison!» lance spontanément Anne Brun, directrice de création Web pour Zone Maison, pour parler de cette tendance forte mettant en vedette tout ce qui rappelle la nature: couleur, textiles, matériaux, formes, plantes, etc. 
Dans la même veine, Anne-Marie Champeau, copropriétaire de MA mobilier actuel, souligne comme éléments le chanvre, les bois naturels, les carreaux de céramique, le terracotta. «Les décors sont moins étudiés, et les textures sont recherchées. La nature est vraiment présente dans les intérieurs cette année.» 
Cette tendance «nature» est aussi un courant important de la prochaine année relevé par le designer Sylvain Côté. Il mentionne notamment comme composante décorative digne de mention le papier peint à éléments naturels (non, pas les tapisseries de forêt qu'on voyait dans les sous-sols en 1974...), les végétaux (les vrais), le terracotta, et le style «désert chic».
Tendance: les couleurs organiques, naturelles
Et la nature teintera également les couleurs de peinture. «En 2017, les couleurs sont plus organiques, et rappellent ce qu'on retrouve à l'état brut dans la nature», explique Sophie Bergeron, directrice couleur et design chez Benjamin Moore.
Entre l'ombre et la lumière
En matière de peinture cette année, on traverse littéralement de l'ombre à la lumière, en passant par le mystère du violet et la simplicité de la nature. Explications.
«La tendance est aux couleurs un peu plus foncées, et bien que les couleurs claires restent toujours à la mode, on délaisse les pastels», explique Sophie Bergeron, directrice couleur et design chez Benjamin Moore, qui précise qu'en 2017, au lieu d'adoucir les couleurs avec du blanc, elles sont «rabattues» avec du gris ou du noir, les rendant ainsi plus sombres. Par exemple, le rose se transforme en mauve ou violet, les verts (très prisés) se font plus profonds.
La couleur de l'année, Clématis
Le vert, très tendance, se fait plus profond.
Parlant de mauve et de violet, comme Dulux qui avait annoncé plus tôt cet automne que sa couleur vedette en 2017 serait le «violet cosmique» (Ciel étoilé), Benjamin Moore a choisi un «mauve-violet» comme couleur de l'année, baptisé Clématis, qui habille avec chic les petites ou grandes surfaces. Autre coloris à signaler chez Benjamin Moore, le Gris monsieur, un sarcelle rabattu, très utilisé en accent, une couleur également très présente dans la mode vestimentaire, ajoute Mme Bergeron.
Et la lumière fut
Un grand changement pour 2017, selon la directrice couleur et design chez Benjamin Moore: on laisse «parler» la lumière. «Pour développer nos couleurs, on a beaucoup joué avec la lumière naturelle, et les variations et les nuances que celle-ci apporte. Il est important de voir la «vraie» couleur choisie, mais il est également intéressant de voir ses variations au fil du jour», croit Mme Bergeron.
Elle suggère aussi de se fier davantage sur l'effet de la lumière naturelle pour choisir les couleurs d'un duo murs-plafond, car au plafond, il y a 30 % moins de lumière. Donc, faire vos «tests» de couleur en plaçant les échantillons côte à côte ne vous donnera pas la meilleure idée du mariage de vos deux couleurs.
Enfin, pour l'extérieur, les tendances sont sensiblement les mêmes que pour l'intérieur, mais il est primordial, selon l'experte, de respecter la couleur des éléments fixes qui sont déjà en place (toiture, brique, fenestration, etc.) avant même de suivre lesdites tendances.
Clins d'oeil déco
Le velours
Fauteuil Atwood de GusModern (exclusivité à Québec)
Une matière qui fait l'unanimité: tout le monde a mentionné le velours comme un des éléments phares de l'année. Pour Brian Gluckstein, designer canadien associé à La Baie, il est «riche» en couleur; pour Anne-Marie Champeau, copropriétaire de MA mobilier actuel, il est doux et réconfortant, de même que pour Anne Brun, directrice de création Web pour Zone Maison. Et le velours de soie (surtout mauve ou rouge) recueille les faveurs du designer Sylvain Côté.
Les métaux 
Les métaux et les effets métalliques se démarqueront encore dans les intérieurs. Brian Gluckstein s'attarde aux finis mats et à l'or rose, et prône le mélange des métaux pour un look contemporain. Sylvain Côté va dans le même sens, et vous prédit beaucoup de boîtes de métal décoratives.
Le mix and match
Le <em>mix and match</em> des coussins
On parle ici de l'heureux mélange des motifs et des formes (mention spéciale aux figures géométriques surdimensionnées). Cesdits motifs et formes se trouvent tant sur les jetés, les coussins, que les carpettes, estiment Anne Brun et Anne-Marie Champeau. C'est en plein le temps de mélanger les pois, les petits animaux, les rayures et les fleurs!
Les luminaires surdimensionnés
Fini les luminaires discrets: ils seront bien visibles en 2017, selon Anne-Marie Champeau et Sylvain Côté. Ces luminaires revisités et surdimensionnés intégreront bien souvent les métaux et feront la part belle aux effets de verre.