Guy Simard

Suivez le guide

Distributeurs et fabricants étaient nombreux à exhiber leurs nouveautés au salon Expo habitat la semaine dernière. Pour s'y retrouver un peu, Le Soleil a fait une visite accompagné d'un expert, Guy Simard.
Depuis 17 ans, il travaille pour l'Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ), qui organise l'événement. Conseiller technique en bâtiment et coordonnateur de formation, il reçoit quelque 3500 appels de membres par année et s'y connaît en matériaux. Voici ce qui a attiré son attention.
MURDesign: jeu de trompe-l'oeil
Des panneaux effet coffrage de béton, ça en jette, selon Guy Simard, qui passe la main pour constater le trompe-l'oeil. MURDesign joue d'illusion avec ses tuiles et panneaux de fibres et de particules de bois haute densité, 100 % recyclées. Ils reproduisent l'allure de la brique, du bois de grange, du lambris classique et du béton grâce à une peinture appliquée avec de la chaleur dans une imprimante industrielle, qui scelle le produit. D'une épaisseur d'un quart de pouce ou de 3/8, les panneaux peuvent être installés à la verticale, à l'horizontale, en mosaïque, au plafond, sans renforcement nécessaire. Ils ont une grandeur de 4 pieds par 8, de 2 pieds par 8 et certains modèles sont offerts en planches. MURDesign vante une installation «rapide et facile», qui demande un peu de colle de construction et quelques clous de finition, ou des broches dans le cas des panneaux embouvetés. Ces produits décoratifs se détaillent entre 1,50 $ et 3 $ le pied carré. Info : murdesign.ca
***
Blu Houss: un look vieilli
La compagnie Juste du Pin, de Lanaudière, a développé la collection Blu Houss, un revêtement de cèdre dont la couleur imite le bois vieilli. «Le cèdre, on le veut tout de suite gris», souligne Guy Simard, qui a été séduit par le procédé qui grisonne le bois uniformément, tout en conservant le veinage et le grain. L'idée est qu'avec le temps, la teinture s'estompe et le bois prend la relève pour rester à peu près dans la même teinte. La beauté de la chose, Juste du Pin annonce «50 ans sans entretien» pour ce revêtement de cèdre blanc de l'Est certifié par le label environnemental FSC (Forest Stewardship Council). Un produit embouveté, sans clous apparents. Le revêtement extérieur de cèdre fini antiqué se détaille 4,17 $ le pied carré. Info : justedupin.com
***
TruVent: la ventilation invisible
«Mon coup de coeur du salon!» lance Guy Simard en montrant les soffites brevetés TruVent, dont on ne voit pas les trous. Faits d'aluminium recyclé, offerts dans une large palette de couleurs, ils imitent les lattes de bois. Un aspect esthétique qui ne diminue en rien leur efficacité à ventiler le vide sous toit. Leur performance est deux fois supérieure à ce qui se trouve sur le marché, fait savoir Qualité Extérieure, compagnie qui distribue ce produit américain au Canada. Les soffites TruVent ont 8 % d'ouverture nette par rapport à la surface, contre 3 à 4 % généralement. Côté durabilité, la construction de la poutrelle en forme de L a été conçue pour offrir une force optimale. La forme trapézoïdale en coupe transversale maximise la rigidité et un angle breveté dissimule les trous d'aération, tout en solidifiant la structure. Ces soffites sont vendus 2,40 $ le pied carré, un prix supérieur à la moyenne. En choisissant TruVent, il faut calculer environ 300 $ de plus pour une maison standard, estime Qualité Extérieure. Info : qualiteexterieure.com 
***
Hydrain: coup de pouce aux margelles
Les margelles installées aux fenêtres du sous-sol sont souvent dotées d'un petit drain qui se bouche facilement, constate Guy Simard. C'est pourquoi Hydrain a attiré son attention. Ce produit développé à Lévis se présente sous forme d'entonnoir qui finit sa course verticale au-dessus de la pierre du drain de fondation. Un réceptacle plus grand et un procédé à double filtration permettent de diriger un bon débit d'eau lors de grandes crues et de prévenir les risques d'obstruction par les feuilles. L'objectif est de favoriser l'écoulement et de protéger le bâtiment. Hydrain est fait à partir de matières recyclées de première génération et se détaille environ 60 $ chez Canac et Bomat. Info : hydrain.com
***
NovaBstone: le défi de coin
«Un mur de brique, il faut que ça tourne le coin», trouve Guy Simard, conseiller en bâtiment et formateur à l'APCHQ. Selon lui, les bordures en relief n'ont pas leur raison d'être dans un mur de maçonnerie. C'est pourquoi il souligne une innovation de Novabrik, un «produit amélioré». Dans la collection NovaBstone, les coins de cette pierre de béton se glissent sur les axes de façade et de côté pour un ajustement parfait. Le résultat simule un mur de pierre continu. Le fabricant précise que la NovaBstone s'installe facilement, sans mortier, et qu'elle peut-être utilisée à l'intérieur. Le prix de détail suggéré est de 11,90 $ le pied carré. Info : novabrik.com/fr
***
iFlexFoam: un isolant solide
Guy Simard salue le produit iFlexFoam, une isolation sous la dalle de béton développée et brevetée par le Groupe Isolofoam de Sainte-Marie, en Beauce. Son avantage sur la compétition? Son système d'embout quatre côtés qui garde les panneaux en place une fois installés. «Habituellement, quand on pose l'isolant, il bouge, il se déplace et finalement, il casse. Ça crée des failles, des faiblesses», expose le conseiller et formateur de l'APCHQ. Pas dans le cas d'iFlexFoam. L'isolant laminé d'une membrane de chaque côté offre aussi une plus grande résistance et flexibilité. «On peut marcher dessus», poursuit Guy Simard. Le iFlexFoam, avec la résistance en compression et valeur R conforme au Code du bâtiment pour une dalle régulière de sous-sol, se détaille environ 21 $ le panneau de 48 pouces par 96. Le prix peut varier selon le marchand de matériaux. Info : isolofoam.com