Le StériPüre
Le StériPüre

StériPüre: une «boîte à lunch» pour désinfecter masques et clés

Francis Higgins
Francis Higgins
Le Soleil
Imaginez la scène : plutôt que de déposer vos clés, portefeuille, cellulaire et masques dans le vide-poche du vestibule de votre maison, vous les glissez dans une petite boîte qui les désinfecte pour éviter de trop faire entrer de contaminants dans votre logis. C’est la nouvelle habitude que propose une femme d’affaires originaire du Bas-Saint-Laurent avec StériPüre, un sac portatif de stérilisation à rayons ultraviolets pour les menus objets du quotidien.

Ayant quitté son Rivière-du-Loup natal et travaillé longtemps en vente et en marketing, Nathalie Ouellet a fini par fonder en 1996 l’entreprise de cosmétiques et de soins des ongles Nail Création.

Dans son domaine, la propreté des outils est primordiale. Mais c’est aussi pour des raisons de santé qu’elle s’intéresse à la stérilisation. On lui a diagnostiqué un cancer du sein en 2015. Et les traitements qui ont suivi se sont accompagnés de mesures de salubrité sévères.

«En chimiothérapie, je ne pouvais pas sortir, ni voir de monde, ni manger à l’extérieur. Alors avec ça et la pandémie, je suis maintenant obsédée par la désinfection!» lance la mère de famille qui a vaincu son cancer en 2017. «Aujourd’hui, tout le monde comprend l’importance de nettoyer ses mains et ses appareils.»

Deux cycles

Quand on lui a proposé le sac de stérilisation en février, avant même l’éclosion au Québec, elle a sauté sur l’occasion de joindre son souci pour la santé et sa bosse des affaires.

Disponible en ligne et dans certains points de vente (dont le Centre du rasoir), StériPüre a l’apparence et la taille d’une boîte à lunch. Sur son couvercle refermable à l’aide d’une fermeture éclair se trouvent deux boutons d’activation. Le premier amorce un cycle de désinfection d’une minute pour les masques. Le second lance un cycle de 10 minutes pour les autres items : cellulaires, clés, écouteurs, lunettes, jouets, gobelets, suces, pinceaux à maquillage, cartes de crédit, etc. Un bip sonore marque la fin du processus.

Sous le couvercle, des diodes à ultraviolets se chargent de désinfecter les articles. Bien qu’il n’ait aucune prétention médicale, le StériPüre a néanmoins été vérifié et certifié par l’entreprise Waltek Services Test Group dans un institut de microbiologie chinois. Les tests ont révélé que l’appareil élimine 99,9 % des bactéries soumises, dont E. coli et le staphylocoque doré.

«Le StériPüre se distingue par son rapport qualité-prix et le fait qu’on peut y mettre plusieurs objets en même temps. Je m’en sers tous les jours au bureau et à la maison», indique Mme Ouellet, qui est en pourparlers pour lancer un outil de stérilisation de vêtements et de draps.

Prix : 129,99 $.

Info : steripure.ca

Nathalie Ouellet, fondatrice de Nail Création