La terrasse de la minimaison AIR, de Laprise

Salon Expo habitat: des exposants qui rivalisent d'audace

L'équipe du cahier Maison a parcouru le salon Expo habitat dès l'ouverture mercredi. Constat : les 300 exposants regroupés au Centre de foires jusqu'à dimanche ont décidé d'en mettre plein la vue. Les cuisines plus grandes que nature rivalisent d'audace. Les maisons à visiter font découvrir des rangements astucieux. Quelques commerçants et artisans de la région vendent des produits sur place. Voici un aperçu.
Micro-V: une extension de l'aire de vie
La Micro-V (V pour véranda) appartient à la série Micro-Loft de Bonneville. Sa véranda apparaît comme une extension de l'aire de vie. Sa fenestration du plancher au plafond donne une vue panoramique qui magnifiera le paysage. Au bénéfice des visiteurs du salon, elle a été décorée par la boutique de Québec L'Usine. Son aménagement paysager est signé Pro Design paysagiste.
Thinking Habitat: la seconde vie de conteneurs maritimes
La cuisine arbore des comptoirs de quartz fondu et des électroménagers en inox «au fini sans empreinte».
Quatre conteneurs maritimes de 10 ans d'âge sont alignés deux par deux et superposés en porte-à-faux pour composer un chalet avec terrasse. Telle est la conception de l'entreprise québécoise Thinking Habitat.
Thinking Habitat récupère et recycle ces conteneurs de 320 pieds carrés chacun. Faits d'acier corten, ils ne rouillent qu'en surface, assure le président de l'entreprise, Francis Noël. Ils sont assemblés en jumelés. Ils sont vendus à partir de 389 000 $ chacun.
Thinking Habitat a prévu ériger 32 jumelés sur 16 terrains dans le secteur des Chalets-Forêts, au Massif de Charlevoix. Le premier sera construit le 1er mars. Un modèle est présenté en primeur au salon Expo habitat, offrant des comptoirs haut de gamme de quartz fondu Silestone et des électroménagers en inox noir «au fini sans empreinte».  Information : www.thinkinghabitat.com
Minimaison AIR de Laprise: maximiser le rangement
Un mur coulissant permet de transformer le salon en chambre.
La minimaison AIR, signée Laprise, a été pensée comme un voilier : chaque recoin est utilisé pour maximiser le rangement.
C'est une moulure tout en haut du mur? Oui et non. D'une petite poussée de l'index, la moulure s'ouvre, dégageant une armoire longiligne parfaite pour les décorations de Noël, le poêle à fondue, les livres. Des étagères bien visibles en cachent d'autres. Le haut des portes et des fenêtres, les murs étroits : tout est prétexte à accueillir un espace de rangement invisible. 
Habiter une minimaison «sans sacrifier son confort et ses possessions», voilà ce que permet cette construction de Laprise, a commenté une porte-parole, Sylvie Raymond, précisant qu'il y a 500 pieds cubes de rangement. 
Une terrasse sur le toit de 650 pieds carrés double l'espace de vie.
Et pour compléter l'analogie avec le voilier, Mme Raymond signale que la maison est fenestrée «à bâbord et à tribord».
Autre trouvaille : le mur coulissant, entre la cuisine et le salon, qui peut métamorphoser cette pièce en chambre, grâce à un lit escamotable. Information : www.minimaisonlaprise.com
Le salon Expo habitat se poursuit jusqu'à dimanche au Centre de foires d'ExpoCité.