Modèle Paragon de la collection Atelier, en peuplier torréfié, 20,95$ le pied carré

Salon de l’habitation Chaudière-Appalaches: du neuf, des murs à la cour

Le Salon de l’habitation Chaudière-Appalaches, qui se tenait au Centre de congrès et d’expositions de Lévis il y a une semaine, rassemblait une centaine d’exposants, designers, cuisinistes, entrepreneurs, promoteurs, architectes-paysagistes, manufacturiers, principalement de la Rive-Sud. Un événement de début d’année qui a permis de faire le plein d’idées et qui reviendra du 15 au 17 janvier 2021, ont annoncé les organisateurs. Voici ce que Le Mag a retenu de sa tournée.

Habiller les murs

Les revêtements muraux se font de plus en plus originaux et mettent en vedette des matières comme le bois et le béton. Au kiosque de Pur Design Déco, qui a une boutique au 1610, boulevard Alphonse-Desjardins, à Lévis, des panneaux en chêne blanc et en peuplier torréfié ont attiré notre attention. 

Sur place, la designer indépendante Johany Laflamme indique qu’ils sont finis avec une huile naturelle, donnant une apparence mate. Sans propriété acoustique, ces produits sont avant tout décoratifs. «Les panneaux ont tous une partie mâle et une partie femelle afin de faciliter l’installation», souligne la designer. 

Ils font partie de la collection Atelier de la compagnie canadienne Odyssey Wallcoverings.

Modèle Dolce de la collection Atelier, en chêne blanc, 23,95$ le pied carré

Du côté de Flordeco couvre-planchers et décoration, située au 4674, boulevard Guillaume-Couture, à Lévis, le Salon était l’occasion de montrer des panneaux muraux en béton Neo Cimente, minces et légers, sur lesquels il est même possible d’imprimer des motifs ou une photo. Un produit pour un «effet wow», à entretenir avec un linge humide. 

Les panneaux standards se détaillent 19,55$ le pied carré et les panneaux avec impression personnalisée grimpent à 28,99$ le pied carré.

Panneau Neo Cimente
Panneau Neo Cimente

Les piscines sortent de terre

L’hiver est installé, mais les journées s’allongent doucement, laissant présager un retour à la belle saison. Quelles sont les tendances au jardin? 

Trévi, dont la succursale lévisienne est située au 4750, boulevard Guillaume-Couture, a notamment présenté aux visiteurs du Salon des modèles de piscines hors-sol ou semi-creusées. Populaires à Montréal, ces installations évitent de dynamiter un sol en roc, nous explique-t-on. Un autre avantage pour les gens vivant près des forêts et des cours d’eau, l’élévation diminue le nombre de bestioles qui s’invitent pour une baignade. Les prix sont aussi moindres que ceux d’une piscine creusée. 

La Futura (à partir de 18 999 $) est un modèle linéaire complètement hors-sol. Il s’agit d’une piscine en béton sans pente qu’on recouvre d’un revêtement au choix pour s’harmoniser avec l’architecture de la maison, comme de la pierre décorative ou du pavé. 

La piscine semi-creusée Harmony (à partir de 14 999 $) en résine et acier est munie d’un fond en béton et s’élève à 18 pouces du sol. Son revêtement en Polywood est une résine imitation bois qui ne demande aucun entretien. 

Quant à la piscine Europea (à partir de 20 999$), inspirée de ce qui se fait sur le vieux continent, elle est de forme linéaire en béton et s’élève de 14 à 16 pouces hors du sol. Finition extérieure au choix. 

La piscine Futura
La piscine Europea

Jeu de contrastes et pavé écoresponsable

Pro Design Paysagiste, installé au 645, route du Président-Kennedy, donnait un goût de l’été au Centre de congrès et d’expositions de Lévis avec son kiosque aménagé comme une cour. En feuilletant sur place le catalogue Permacon, spécialiste en produits de maçonnerie et d’aménagement paysager, quelques modèles de pavé ont suscité notre intérêt. 

Comme ceux de la collection Cité, présentés dans un agencement de deux couleurs contrastantes. Ce jeu de clair-obscur, aussi utilisé pour le recouvrement des maisons, est très demandé depuis quelques années, constate le paysagiste Patrick Morin.

Jeu de contrastes entre la dalle Cité beige Caméo et la dalle Cité noir Rockland en insertion

Parmi les nouveautés, il y a aussi le pavé perméable Melville Aqua qui permet un écoulement plus naturel des eaux de ruissellement. Ce produit est plus répandu dans le milieu commercial et institutionnel, souligne le paysagiste. Ses propriétés écoresponsables sont recherchées par les architectes et répondent à certains critères municipaux, dit-il. 

«Du côté résidentiel, ce sont habituellement les propriétaires aux prises avec un problème de drainage qui optent pour cette solution. Car un lit de pose perméable est plus cher qu’un lit de pose conventionnel», indique Sylvie Leblanc, coordonnatrice marketing chez Permacon.

Le pavé écoresponsable Melville Aqua

Combinaison gagnante: noir et vert

En parcourant le Salon de l’habitation Chaudière-Appalaches, une cuisine et une salle d'eau nous ont un peu rappelé l’esprit du restaurant Les Botanistes, des chefs Jean-Luc Boulay, Arnaud Marchand et Pierre Joubaud. 

Armoires Lévis, dont l’équipe travaille au 785, route du Président-Kennedy, a inventé un espace où se mélangent bois clair (érable urbain), acier noir et touches de verdure. L’étagère suspendue donne un côté aérien à la cuisine. Sur le dosseret et le comptoir, le revêtement Eternal Noir de Silestone en jette avec ses veinures blanches et dorées. La hotte encastrée noire s’inscrit tout à fait dans les tendances.

La cuisine présentée par Armoires Lévis mariait matériaux noirs, bois blond et touches de verdure.

Au kiosque de Décorasol Design, entreprise située au 779, route du Président-Kennedy, la designer-cuisiniste Stéfanie Noronha Robin a composé une salle de bain autour d’un coup de cœur: la tuile Artisan de Centura, couleur Moss Green. Cette céramique verte et texturée est une nouveauté sur le marché. La designer a pris soin de l’installer à la verticale et a opté pour un coulis sable effet doré pour la faire ressortir. 

Autre punch dans ce décor, un papier peint floral sur fond noir qui s’agence bien aux armoires Miralis et à la céramique. Un produit Provincial Wallcoverings, vendu environ 100 $ le rouleau double. 

«Dans une salle d’eau, on se donne le droit de mettre quelque chose de plus flyé», encourage la créatrice.

La salle d’eau signée Décorasol Design, avec sa tuile verte, son papier peint fleuri et son comptoir en quartzite, couleur Aria

Capsules informatives

Comme promis, l’animatrice du Salon et entrepreneure Stéphanie Lévesque a tourné plusieurs capsules informatives durant l’événement. Maison intelligente, cuisine extérieure, énergie renouvelable... les sujets sont multiples. Elle pose aussi la question d’un visiteur: pouvons-nous adapter une maison existante aux normes Novoclimat? Réponse sur la page Facebook du Salon de l’habitation Chaudière-Appalaches 2020, section Vidéos.