Sabler, sceller et vernir - façon de faire

Sabler
» Avant, réparez les lames de plancher ébréchées. Reclouez celles qui sont desserrées. Enfoncez toute tête de clou apparente au moyen d'un chasse-clou. Enlevez les quarts-de-rond et les plinthes.
» Il faut toujours concilier, à chaque étape, la ponceuse à tambour, la polisseuse et la ponceuse à pourtour. Le grade et la nature du papier émeri doivent être identiques. Le mouvement des outils doit être sûr et ininterrompu. Après chaque étape, il faut passer l'aspirateur.
» On doit passer la ponceuse à tambour dans le même sens que les lames de bois, d'un mur à l'autre. Jamais perpendiculairement. Le déplacement doit être ininterrompu.
» Si le plancher est laqué de cire, employer un papier émeri 24 pour la casser.
» Sinon ou par la suite, employer un grade 40 pour enlever une épaisseur de 1/32 de pouce de bois. Ce, avec une assez solide pression.
» Ensuite, adoucir. D'abord avec un papier 60, en réduisant la pression. Ensuite avec un 80, avec une pression moindre. Puis un grade 100, avec un nouveau fléchissement de pression. Ne croyez pas bien faire, avertit M. Linteau, en brûlant des étapes. En passant, par exemple, directement du grade 40 au grade 100. Vous n'iriez pas chercher vraiment le grain et l'éclat du bois, lequel sera, du reste, râpeux.
» Enfin, on polira au moyen d'un papier de verre à grille ou à claire-voie grade 120.
Sceller et vernir
» Appliquer, à présent, le scellant. Employer, pour cela, un tampon à peinture à long manche. Un pinceau, au pourtour. Patienter 24 heures.
» Apposer, maintenant, le vernis. Il est d'ordinaire au latex. Respecter le temps de séchage, tel que précisé sur le mode d'emploi. Encore qu'un vernis sur scellant est réputé sécher rapidement. Cependant qu'il reste en surface.
» Le vernis de première couche, une fois sec, est piqué de courtes et fines aiguilles. Comme de très petites stalagmites. On les polit au moyen d'un émeri à grillage de grade 150. «Cela pour ramener la douceur», trouve M. Linteau.
» Enfin, on pose la seconde couche.
Mise en garde : durant les périodes de séchage, nulle fenêtre ne doit être ouverte tandis que l'échangeur d'air ou le ventilateur récupérateur de chaleur sera mis hors service. Donc, aucune circulation d'air qui accélérerait le séchage de surface. Séchage qui serait total au dessus, partiel au dessous. Autrement, il y a risque d'écaillage à moyen terme.