Betterave “Chiogga”

Retour aux sources gastronomique

Une nouvelle vague de respect pour l’environnement se déferle sur le Québec et un des «symptômes» de ce mouvement en est un intérêt renouvelé pour les légumes anciens, aussi appelés légumes patrimoniaux. Et pas uniquement au jardin, mais dans la cuisine des meilleurs chefs.

La proposition de l’opération Gardiens de Semences (gardiensdesemences.com) est simple. Un ambassadeur — chef, détaillant ou transformateur — a sélectionné un légume unique dans le catalogue d’un semencier artisanal québécois. La semence choisie est alors proposée à un maraîcher partenaire qui la cultivera spécialement pour son complice. Le trio de gardiens de semences — l’ambassadeur, le semencier et le maraîcher — dispose alors d’un bel outil de communication pour promouvoir la valeur de la biodiversité auprès du grand public et passer un message fort: la biodiversité est essentielle pour l’avenir.

Le choix des ambassadeurs 

Tout cela se jouera surtout dans les entreprises et grands restaurants de la région de Montréal cet été… mais vous, en tant que jardinier amateur, pouvez participer d’une autre façon en cultivant chez vous les légumes choisis par ces experts. Après tout, n’êtes-vous pas curieux de savoir pourquoi les grands chefs considèrent ces légumes si intéressants? En voici une liste partielle des variétés primées de l’opération Gardiens de Semences pour 2019:

Pois à écosser “Laxtons Progress #9”

Pois à écosser “Laxtons Progress #9”: pois grimpants à cosses vertes de 10 à 12 cm. Petits pois sucrés qu’on peut congeler ou manger frais. 

Ambassadeur: chef Timothée Vielajus de SAT Foodlab. 

Semencier: Semences du Portage

+

Betterave “Chiogga” (photo principale de l'article): une superbe betterave bicolore formée de cercles blancs et roses en alternance. Forme sphérique. Tendre et savoureuse. 

Choix de: Richard Duchemin de l’IGA Extra Famille Duchemin. 

Semencier: Semences du Portage.

+

Tournesol “Arikara”

Tournesol “Arikara”: variété de la tradition Sahnish, tribu d’agriculteurs du Dakota. Grand tournesol aux fleurs jaunes penchées. Atteint jusqu’à 3 mètres de haut. Donne d’énormes têtes de graines blanches, noires ou striées, délicieuses crues ou rôties. 

Ambassadeur: chef Simon Mathys du Restaurant Manitoba. 

Semencier: La Société des plantes

+

Bardane Japonaise “Watanabe Early”

Bardane Japonaise “Watanabe Early”: oui, une bardane, la plante couramment appelée «toques»! Mais cette «mauvaise herbe» est très populaire comme légume au Japon et en Corée. “Watanabe Early” offre une longue racine fuselée facile à extraire au goût un peu amer rappelant l’artichaut. 

Ambassadeur: Pascal Hudon de Pascal le Boucher. 

Semencier: La Société des plantes

+

Chou kale “Lacinato”: feuilles arquées et boursoufflées bleu vert très foncé formant une rosette dressée très attrayante. Jeunes feuilles tendres et savoureuses. 

Ambassadeur: Famille Barcelo de l’IGA Barcelo. 

Semencier: Jardins de l’Écoumène

+

Tomate “Mémé de Beauce”

Tomate “Mémé de Beauce”: énorme tomate à épiderme rouge à rose de près de 1 kilo venant à l’origine de Saint-Joseph-de-Beauce. Chair molle qui fait merveille en jus et en coulis. 

Ambassadeur: chef Jean-Pierre Curtat du Casino de Montréal. 

Semencier: Jardins de l’Écoumène.

+

Tomate “Striped German”

Tomate “Striped German”: tomate Beefsteak aux gros fruits charnus atteignant aisément 1 kg. Fruit côtelé de couleur orange veiné de rouge rosé. Saveur fruitée, sucrée et acidulée. 

Ambassadeur: Nicolas Salinas du restaurant Bocata. 

Semencier: Jardin des Vie-la-Joie

+

Courge à cou tors “Crookneck Iroquois”

Courge à cou tors “Crookneck Iroquois”: l’ancêtre de la courge Butternut. Une courge d’hiver blanche avec un long cou courbé. Goût incroyable et savoureux. 

Ambassadeur: chef Noé Noé Lainesse du Restaurant O’thym.

Semencier: Le Noyau

+

Semenciers participants

Voici les semenciers qui vendent les graines des légumes patrimoniaux présentés. Vous pouvez commander chez eux les variétés préconisées ici.

Bon appétit!

*** 

Paphiopedilum en fleurs

RÉPONSES À VOS QUESTIONS

> Comment faire refleurir un paphiopedilum 

Q Je joins une photo de mon orchidée que je possède depuis 7-8 ans environ. Elle a fleuri une seule fois, avec une magnifique fleur au centre il y a plusieurs années. Que dois-je faire pour qu’elle fleurisse à nouveau? Je l’arrose une fois par semaine. Elle est située sur le bord d’une fenêtre (face à l’ouest). - Nancy

R  Votre orchidée n’est pas celle qu’on voit la plus souvent dans les maisons de nos jours, soit un Phalaenopsis, mais plutôt un Paphiopedilum ou sabot de Vénus, une orchidée terrestre. Théoriquement, un paphiopedilum devrait fleurir tous les ans et même le nombre de fleurs devrait augmenter avec le temps. Donc, il y a quelque chose qui cloche. Je soupçonne que l’emplacement soit trop chaud l’été, car cette orchidée préfère la fraîcheur (des températures de pas plus de 27 °C) alors qu’une fenêtre à l’ouest est souvent brûlante l’été. Donc, peut-être devriez-vous l’éloigner de la fenêtre pendant l’été ou encore, tirez un voilage entre la plante et la fenêtre à cette saison. L’hiver, c’est le contraire: une bonne fraîcheur est recommandée: environ 17 °C la nuit pour une variété à feuillage marbré comme la vôtre. Aussi, l’air de nos demeures est souvent très sec l’hiver alors que le paphiopedilum préfère une humidité relative importante en tout temps, de l’ordre de 60 %. Pour corriger ce problème, placer le pot sur un plateau humidifiant (plateau couvert de gravier) plus large que la plante que vous garderez humide en versant de l’eau sur le gravier.

Aussi, après tant d’années, votre orchidée est certainement due pour un rempotage. Arrosez-la une journée ou deux auparavant et enlevez-la de son pot, faisant tomber le gros de l’ancien terreau. Rempotez dans un pot propre en utilisant un terreau pour orchidées. Donnez-lui congé d’arrosage pendant une semaine, puis reprenez vos arrosages habituels. 

Enfin, un engrais tout usage appliqué à un 1/8 de la dose recommandée une fois par mois du printemps à l’été peut-être utile.

Quand vous aurez apporté ces soins, votre paphiopedilum devrait fleurir… dans un an environ! 

***

> Où trouver un laurier-sauce?

Q J’aimerais planter un laurier. Pas un laurier-rose, mais le laurier qu’on utilise en cuisine. Je cherche, mais ne sais où en trouver. - Marcel Houde

R Vous cherchez peut-être un peu trop tôt dans la saison, car la plupart des jardineries offriront des plants de laurier ou laurier-sauce (Laurus nobilis) dans leur rayon des fines herbes, mais, bien sûr, surtout quand les arrivages de printemps sont livrés, donc, à partir de la mi-mai environ. Si jamais vous n’en trouvez pas, essayez  www.richters.com, une compagnie ontarienne qui est la plus importante source de plantes et de semences par la poste au monde. 

Il faut comprendre que le laurier-sauce une plante subtropicale, à cultiver donc non pas en pleine terre, mais en pot de façon à pouvoir facilement la rentrer dans la maison l’hiver. 

+

Des questions svp!

Vous pouvez nous joindre par courriel à courrierjardinierparesseux@yahoo.com

Par courrier à: Le jardinier paresseux, Le Soleil, C.P. 1547, succ. Terminus, Québec (Québec)  G1K 7J6

***

>> Entretien horticole à faire cette semaine <<

  • Quand le sol est bien asséché, râtelez doucement le gazon pour enlever feuilles mortes, brindilles, saletés, etc. 
  • Lessivez le gazon près de la rue à l’eau claire pour enlever toute accumulation de sel.
  • Enlevez la protection hivernale (jute, géotextile, etc.) qui recouvre les arbustes, conifères et rosiers.
  • Renégociez tout contrat d’entretien de terrain selon vos besoins. Ne vous laissez pas imposer des travaux inutiles.

***

Calendrier horticole

Semis et boîtes à fleurs avec des enfants

La Société éducative Roger-Van den Hende offre un atelier intitulé Faire des semis et boîtes à fleurs avec des enfants et donné par Jean-Denis Brisson. Les enfants repartiront avec leurs boutures et semis. L’activité aura lieu le dimanche 28 avril à 10h à la jardinerie Floralies Jouvence, 2020 avenue Jules-Verne, Québec. Coût: gratuit. Info: societeeducativeRVDH@gmail.com ou 581 922-1034.

*

Nouveautés horticoles 2019

La Société d’horticulture de Sainte-Foy vous invite à une conférence sur les nouveautés horticoles 2109 avec Rock Giguère. Elle se tiendra le mardi 30 avril à 19h30 à la Sacristie de la Visitation, 801 route de l’Église, Québec, G1V 3T4. (Entrée par la rue du Chanoine Martin, rue parallèle à de l’église côté Est.) Coût: 8 $ non membres. Info: 418 653-4785 ou 418 651-3837

*

Culture des petits fruits

Mercredi 1er mai à 19h30 au 51 A rue Déziel, la Société d’horticulture de Lévis vous invite à une conférence avec Louis St-Hilaire qui parlera des petits fruits pour la plantation et la récolte. Coût: 6 $/non membres. 

Info: info@shlevis.org ou 418 838-9578.

*

Pour toute activité horticole, écrivez-nous à courrierjardinierparesseux@yahoo.com