Un nouveau prix porte le nom de François Saillant, deuxième à partir de la gauche, ancien porte-parole du FRAPRU et militant communautaire québécois

Rendez-vous de l’habitation : prix pour des initiatives innovantes

Encourager le droit au logement pour tous et repenser les habitats pour aînés. Le 13e Rendez-vous de l’habitation, organisé par la Société d’Habitation du Québec dans la capitale cette semaine, a été l'occasion de saluer des initiatives inspirantes.

Le Comité Maison de chambres de Québec, installé dans le quartier Saint-Roch, s’est distingué pour son projet «Ma chambre, mes droits», de l’information sur les droits, recours et responsabilités des chambreurs, conçue par un groupe d’experts, d’ex-chambreurs et de partenaires. 

Il a reçu cette semaine le premier prix François Saillant, du nom de l’ancien porte-parole du Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) et militant communautaire québécois. Ce prix, instauré par la Caisse d'économie solidaire et le FRAPRU, est assorti d’une bourse de 5000 $ pour reconnaître une action collective pour l’avancement du droit au logement et à l’amélioration des conditions d’habitation pour tous. 

Des résidents actifs et impliqués

Deux autres prix ont été décernés lors du Rendez-vous de l’habitation, en collaboration avec le ministère de la Santé et des Services sociaux. La coopérative de solidarité Havre du Petit Village, à Repentigny, a été sacrée lauréate du prix Habitat novateur pour aînés 2019, pour la valorisation du mode de vie actif et la participation sociale de ses 125 résidents. 

Selon leurs intérêts et leurs aptitudes, chacun.e s’implique environ 1h30 par semaine, en faisant de l’entretien, de la gestion, des déplacements... Dans un contexte de manque de main-d’oeuvre, ce mode de fonctionnement permet à la coopérative d’assurer les services offerts. 

Coup de cœur du jury

La Maison Francesco Bellini, de Laval, a quant à elle reçu le coup de cœur du jury. La résidence, aidée par la Société Alzheimer Laval, permet à ses 12 résidents de se lever, de se coucher et de manger à l’heure de leur choix. Les proches peuvent aussi leur rendre visite et rester aussi longtemps qu’ils le souhaitent. La Maison offre également un répit aux proches aidants en pouvant accueillir temporairement des personnes malades dans deux chambres.