Musée national des beaux-arts du Québec

Québec accueille un salon de designers d'intérieur

Des designers d'intérieur de toute la province s'étaient donné rendez-vous, jeudi, au Musée national des beaux-arts du Québec pour un salon qui a aussi réuni des architectes et des exposants spécialisés en «environnement bâti». Il s'agissait d'une première à Québec.
«On met la table pour plusieurs activités qui se dérouleront à Québec cet automne», a déclaré Marie-Claude Parenteau-Lebeuf, directrice générale de l'Association professionnelle des designers d'intérieur du Québec (APDIQ), hôte du salon DesignEx. Elle mentionne un speed mentoring qui jumellera 20 designers de la relève avec des professionnels, à la manière d'un speed dating.
Première rencontre dans la capitale
Le DesignEx s'est tenu trois années d'affilée à Montréal depuis 2013. Cette année, considérant «la belle communauté de designers d'intérieur à Québec», l'APDIQ a lancé une première rencontre dans la capitale, sous la houlette habituelle des Designers d'intérieur du Canada, l'association nationale.
«On sent à Québec un essor au niveau du design et de l'architecture, poursuit Mme Parenteau-Lebeuf. La ville démontre un désir de se faire valoir.» Elle souligne «l'excellente école» qui enseigne le design d'intérieur ici, soit le Cégep Garneau.
L'APDIQ comprend quelque 500 membres dans la province, dont près d'une centaine à Québec et dans la région.
Leur titre est dûment certifié par l'Association, ce qui leur confère une crédibilité propre à rassurer le public. Ils doivent suivre leur formation dans les écoles reconnues par l'APDIQ, soit 10 cégeps et l'Université de Montréal.
Ils se soumettent à un examen de qualification nord-américain. Ils ont un code de déontologie et une assurance-responsabilité.
L'APDIQ fête ses 80 ans cette année. «Cet automne, on fera plusieurs événements pour souligner ça», promet Marie-Claude Parenteau-Lebeuf. Information : apdiq.com