Les fleuristes donnaient la dernière touche à leur création florale mercredi à Place Ste-Foy. Photo Le Soleil, Yan Doublet

Quand la mode fait sa fraîche

Les curieux étaient nombreux lors de l’installation de l’exposition Mannequins en fleurs mercredi à Place Ste-Foy. Jusqu’à dimanche, de majestueuses robes fleuries raviront vos yeux et mettront votre odorat en éveil. Une bouffée de vitamines en ce printemps qui tarde à se faire sentir.

Québec accueille pour la première fois cet événement qui parfumera par la suite des centres commerciaux d’Ottawa, Toronto, Vancouver, Edmonton et Calgary. L’idée de Mannequins en fleurs a germé dans les têtes de Tina Barkley et Karen Marshall, créatrices d’événements floraux et fondatrices de l’entreprise Fleurs de villes. «Nous faisons un lien entre la mode et les fleurs. Nous voulions donner un nouveau souffle au talent et à la créativité des fleuristes. Parce que les fleurs rendent tout le monde heureux», explique Mme Barkley.

Quatorze fleuristes ont répondu à l’appel pour cette première édition de Québec

Quatorze fleuristes ont répondu présents à l’appel du duo, dont six de Québec. Le projet comportait son lot de défis. Les robes devaient être originales, belles, réalisées en peu de temps et se conserver pendant cinq jours. Tout un mandat quand on travaille avec des fleurs fraîches.

En vidéo

Pour chaque œuvre, des centaines de boutons fraîchement éclos ont été déposés un à un dans une mousse florale imbibée d’eau pour prolonger la conservation. Un travail de moine et de plusieurs heures! Les fleuristes devront également vaporiser les végétaux à plusieurs reprises jusqu’à dimanche pour garder l’humidité.

Le coup d’œil final vaut le détour. Les robes sont somptueuses tant par leur agencement floral que par leurs couleurs.

Création de La Pousse Verte, illustrant les quatre saisons.

La robe de Céline Dion
Propriétaire d’Élysée fleurs de Québec, Vincent Jobin s’est inspiré de la flamboyante robe aux manches bouffantes portée par Céline Dion aux derniers Billboard Music Awards, une création du designer français Stephane Rolland. Son œuvre a reçu le premier prix de Mannequins en fleurs et le prix des fleuristes.

La robe de Céline Dion conçue par Élysée fleurs de Québec a reçu le premier prix de Mannequins en fleurs.

Il a toutefois dû simplifier l’œuvre originale. «On l’a faite seulement avec une manche sinon ça aurait été trop lourd. Mais on a respecté une bonne partie de la robe», dit-il. Des lisianthus et des oeillets ont été utilisés. Le plancher a quant à lui été couvert de roses rouges. M. Jobin était heureux de participer à cette compétition qui sort de l’ordinaire.

Même son de cloche du côté de la fleuriste Sandra Bourgeois, des Fleurs d’Alicia qui a choisi de s’inspirer de la créatrice de Québec Myco Anna, ainsi que des fées pour sa robe en patchwork enjolivée d’ailes conçues de feuillages.

Le mannequin de Dominique Houle de Créations florales à Montréal avait revêtu de riches teintes dorées. «J’ai fabriqué cette robe en l’honneur de Guo Pei, une fabuleuse créatrice de mode chinoise», explique Mme Houle. Elle a été confectionnée à l’aide de feuilles de Cordyline colorées d’une peinture en aérosol or.

Pour Ann Malenfant, enseignante en fleuristerie au Centre de formation professionnelle Fierbourg, Mannequins en fleurs est une expérience inattendue pour ses huit étudiants.

Robe réalisée par l’école Fierbourg.

«La floristerie, c’est un bien petit monde et un monde un peu mal-aimé. Je crois que c’est une très belle opportunité pour les fleuristes de montrer leur talent, leur savoir-faire. [...] Je pense qu’il faut s’offrir des fleurs dans la vie et j’espère que cet événement-là va donner le goût aux gens de s’en offrir.» Mme Malenfant n’a pas facilité la tâche de ses élèves en choisissant une robe courte, qui exige une armature lourde. Des souliers, un sac à main et une bague ont aussi été réalisés pour le mannequin baptisé Lili, qui s’est vu décerner le prix de la conception la plus réaliste.

Robe de Fleurs de Laurier représentant une mariée colorée.
Tenue réalisée par Vertige Fleurs baptisée Dame Soleil.
Création du fleuriste Oxide Design, faisant référence à un oiseau

Les visiteurs sont invités à voter pour leur robe préférée. Le gagnant du prix du public sera dévoilé mardi. Il sera également possible de mettre la main sur des bouquets de fleurs fraîches (hortensias, roses, tulipes), des plantes et des accessoires floraux auprès des marchands qui tiendront des kiosques éphémères.

L’exposition Mannequins en fleurs est présentée jusqu’au 15 avril, 17h, à Place Ste-Foy. Entrée libre