Les poivrières de Stéphane Dumont

Plein Art récompense trois artisans

Trois artisans du Québec ont été récompensés par Plein Art, la semaine dernière : l'ébéniste Stéphane Dumont, l'artisane verrière Caroline Couture et le joaillier Mathieu Roy.
Le Conseil des métiers d'art du Québec a décerné son Prix d'excellence, assorti d'une bourse de 2500 $, à Stéphane Dumont, de l'entreprise Arbol (kiosque 415), qu'il a fondée en 2007. Il a salué «la beauté des pièces, le choix et la richesse des matières, la variété des essences, l'esthétisme et le raffinement de ses créations». L'ébéniste confectionne des meubles en petite série, ainsi que des articles de cuisine (blocs à couteaux, planches à découper, pinces, etc.)
Une bague créée par Mathieu Roy
L'artisane verrière de Montréal Caroline Couture, de Boutiverre (kiosque 509), a mérité le Prix Leclerc Communication, «pour l'originalité de sa production, le souci environnemental, une mise en marché réfléchie et attirante, une démarche écologique dans le but d'offrir une deuxième vie créative aux produits». Mme Couture revalorise le verre en appliquant différentes techniques traditionnelles sur des bouteilles qui deviennent des lampes : verre soufflé, façonné, taillé, ainsi que gravure au jet de sable.
Gravure à l'acide
La Ville de Québec a remis son prix, assorti d'une bourse de 1000 $, au joaillier Mathieu Roy (kiosque 411). Il privilégie souvent la gravure à l'acide dans la conception de ses bijoux. Il en résulte des pièces avec beaucoup de caractère. Il utilise principalement l'argent sterling oxydé et l'or. Le jury a aimé le «contraste» entre ces deux métaux. Sa collection comprend des bijoux pour les femmes et pour les hommes.
Plein Art se poursuit samedi (11h à 21h) et dimanche (11h à 18h), sous les chapiteaux dressés au bassin Louise, dans le Vieux-Port de Québec.