Caroline Roberge et Benoît St-Jean, duo d'ébénistes formant Le Tenon et la Mortaise, montrent une de leurs planches utilisées pour servir le plat Plein Art au Château Frontenac.

Plein Art 2019: sublimer le bois

Objets apaisants, ludiques, décoratifs, travaillés avec soin par des ébénistes québécois qui donnent vie à diverses essences de bois. Voici un aperçu de trois artisans qu’on pourra voir à Plein Art 2019.

LE TENON ET LA MORTAISE

Présents lors du dévoilement de la programmation de Plein Art 2019, mardi dernier au Château Frontenac, Caroline Roberge et Benoît St-Jean ne cachaient pas leur fébrilité à deux semaines de l’ouverture de ce grand salon des métiers d’art dans le Vieux-Port de Québec.

«On a confirmé notre participation à la dernière minute», avoue candidement Mme Roberge, qui prendra part à Plein Art pour la première fois avec son conjoint. Le duo d’ébénistes crée depuis trois ans sous le nom Le Tenon et la Mortaise.

«Nous faisons des objets domestiques, au design très simple, minimaliste, en bois majoritairement. Ce sont des objets déco, et à côté il y a l’œuf de réconfort, une petite étrangeté dans notre collection, un objet apaisant», indique Caroline Roberge.

Ce petit œuf enfoncé, en bois «très poli», est «doux et va se polir davantage à force de le frotter. C’est un peu dans l’esprit des fidgets [ces petits objets à tripoter], mais ça fonctionne», ajoute Benoît St-Jean. «Notre clientèle est composée de travailleurs, de professionnels de la santé avec leurs patients, des profs avec des élèves en difficulté, et le commun des mortels!»

Le porte-parole de Plein Art, Christian Bégin, l’a surnommé «le taponneux», confie Caroline Roberge en riant.

Oeufs de réconfort

Les deux ébénistes créent aussi des «volantes», des plateaux en bois suspendus avec des cordes de coton parfaites pour y déposer des plantes. 

Également, des plateaux de service, que le Château Frontenac utilisera pour présenter son plat Plein Art, offert pour un temps limité pendant la durée du salon.

À LIRE AUSSI : Délices artisanaux au Château Frontenac

Le couple, dont l’une est originaire de Granby et l’autre de l’Outaouais, s’est connu à l’École d’ébénisterie d’art de Montréal et a trouvé sa terre d’accueil dans le Bas-du-Fleuve, à Saint-André-de-Kamouraska. 

«On est contents de sortir le nez de l’atelier et d’aller à la rencontre des gens. On veut qu’ils soient fiers de consommer québécois, comme ils sont fiers d’appuyer le Canadien au hockey!» souhaite M. St-Jean.

«Les métiers d’art engendrent pour la plupart des objets utilisés à tous les jours. Tant qu’à en avoir besoin dans vos maisons, pourquoi pas encourager un artisan», plaide Mme Roberge. «Mieux vaut acheter moins en quantité, mais acheter mieux en qualité!»

Info : letenonetlamortaise.com

Volante

SYLVAIN TREMBLAY

Malgré le décès du designer-ébéniste en juin dernier, les moulins à poivre avec lesquels il a connu un grand succès seront à nouveau présentés à Plein Art cette année afin de vendre ses dernières créations. 

M. Tremblay, qui était établi à Saint-Colomban dans les Laurentides, a créé depuis 1998 une multitude de moulins à poivre, des pièces uniques à la fois esthétiques et durables, qu’il a rassemblés dans des collections, par exemple Banquet, évoquant notamment des vêtements chics, ou Épicurien, dont les formes sont plus ludiques — épi de maïs, carotte, sapin, girafe… 

Jouant à la fois avec les essences et les couleurs, l’artiste est même détenteur du record Guinness de la plus grande poivrière au monde. Exposée dans un restaurant de Toronto, elle mesure plus de 3,4 m et pèse près de 150 kg. 

Maintes fois récompensé, Sylvain Tremblay était membre de la grande famille des Salons des métiers d’art du Québec depuis plus de 20 ans.

Info : peppermilltremblay.com

Moulin Épi de maïs et moulin en forme de poussin, collection Épicurien de Sylvain Tremblay

ATELIER CHEVAL DE BOIS

Les objets créés par Sébastien Philibert et Marie Blanchette nous rappellent la simplicité des jouets d’antan. 

Fabriqués à la main dans leur atelier situé dans les Cantons-de-l’Est, ces jouets sont durables et sécuritaires : «la finition du bois se fait avec une teinture à base d’eau non toxique et par l’application d’une huile naturelle certifiée sécuritaire pour contact alimentaire», est-il indiqué sur le site des artisans. 

Parmi les créations qui visent à stimuler l’imagination des petits (comme des grands!), on retrouve notamment des jeux d’assemblage et de construction, des camions et autobus, une baguette magique étoilée, des canots, chaloupes et bateau de pirate pour le bain, un jeu de mémoire, des animaux sur roue ainsi que des avions et hélicoptères décoratifs, qui se déclinent dans une multitude de couleurs. 

Des créations que leurs propriétaires voudront garder longtemps, bien après que les enfants auront cessé de jouer avec.

Info : atelierchevaldebois.com

Tortue à assembler
Canots pour le bain

VOUS VOULEZ Y ALLER?

Quoi : Plein Art 2019, le Salon des métiers d’art de Québec

Où : bassin Louise, Vieux-Port de Québec

Quand : 30 juillet (18h à 21h), 31 juillet au 10 août (11h à 21h), 11 août (11h à 18h)

Entrée : gratuite

Info : metiersdart.ca/salons/salon-plein-art-quebec