Alors que les professionnels de la rénovation partent en vacances, les semaines de la construction sont souvent l'occasion pour Monsieur et Madame Tout-le-monde d'entreprendre des travaux à la maison.

Place aux vacanciers bricoleurs!

Les deux semaines à venir seront partagées entre des moments de repos et de corvées extérieures pour plusieurs vacanciers de Québec. Les quincailleries s'attendent à voir plusieurs allées et venues de consommateurs en gougounes. Et les conseillers sont prêts à répondre aux demandes et aux questions, a constaté Le Soleil.
La période des vacances de la construction est achalandée, car les gens ont plus de temps pour planifier et exécuter leurs projets à la maison, indique André Beaudoin, expert chez Rona L'Entrepôt. La majorité d'entre eux en profitent pour entreprendre des travaux extérieurs comme la construction d'une terrasse, d'un garage, d'une remise, ou l'installation d'une clôture. M. Beaudoin parle aussi de projets de teinture et de peinture. «Il est important dans ce cas de prendre en considération la météo, car une journée de pluie peut ruiner votre travail.»
Il mentionne enfin le jardinage, qui occupe une grande place dans les activités estivales.
Selon lui, les habitudes ont changé au cours des dernières années. Les gens s'attaqueraient à de plus petits projets à la fois. Car en congé, il faut aussi s'amuser!
La paix!
D'ailleurs, une demande revient sans cesse dans la bouche des clients. «Ils veulent avoir quelque chose sans entretien. Ils veulent avoir la paix!», remarque René Michaud, conseiller depuis 17 ans au Canac de L'Ancienne-Lorette. S'il pense patio, il constate que la clientèle ne se limite pas au bois traité comme avant, mais qu'elle penche davantage pour les produits synthétiques, qui durent et offrent une bonne garantie. «Je vends beaucoup de composite de bois et plastique, pas d'entretien, pas de vis apparente. Les gens ne veulent plus devoir repeindre aux deux ou trois ans.»
Pour ces matériaux synthétiques, ses clients sont prêts à payer beaucoup plus cher, soit trois à quatre fois le prix du bois.
Même scénario pour les produits de revêtement dont certaines compagnies garantissent maintenant des teintures pour 15 à 20 ans.
Pour tous ceux qui se lanceront dans les travaux ces prochaines semaines, André Beaudoin de chez Rona L'Entrepôt donne plusieurs conseils. D'abord, bien planifier, «en songeant à toutes les contraintes». Une étape qui permet de prévoir les bons outils, de prendre des précautions et d'établir ses limites. «Certains travaux demandent plus d'expertise que d'autres. Il est important de savoir se référer à un professionnel lorsque la situation l'impose.»
M. Beaudoin indique que le personnel en magasin peut donner des conseils aux bricoleurs. Mais pour ceux qui sont moins expérimentés, Rona offre également un service d'installation avec des entrepreneurs certifiés. Vous vous faites confiance? Établissez un bon plan technique, poursuit M. Beaudoin. La façon de faire appropriée assure la sécurité de la construction, dit-il. Important, aussi, de bien choisir les matériaux. En vous renseignant comme il faut, «vous pourrez maximiser votre investissement, votre temps» et toujours la sécurité de votre travail.
Enfin, M. Beaudoin recommande de travailler avec une paire de gants. «Cela peut sembler anodin, mais au contraire, ils vous protégeront plus que vous ne pouvez l'imaginer.»
Trucs pour apprentis
Les aspirants bricoleurs ne doivent pas hésiter à demander des explications, notamment pour la pose et l'installation, insiste René Michaud, conseiller au Canac de L'Ancienne-Lorette. «On est même capable de répondre aux questions par téléphone», précise-t-il.
Par ailleurs, il renvoie au site Internet de Canac (www.canac.ca), qui offre dans la section Boîte à outils des trucs d'apprentis et des conseils d'experts.
Voici en vrac quelques astuces pour faciliter les travaux saisonniers.
Vérifier la rectitude d'un plancher de patio
Pour vérifier la rectitude d'une structure de patio ou de galerie, mesurez les deux diagonales de cette structure. Si elles sont égales, c'est que la structure est d'équerre. Sinon, poussez ou tirez dans l'une ou l'autre direction pour faire correspondre ces mesures.
Boucher les petits trous
Pour boucher rapidement de petits trous de clou dans les murs, mélangez de la farine à la peinture qui a été utilisée pour ce mur afin d'en faire une pâte. Bouchez les trous, essuyez l'excédent.
Couper le treillis de bois
Pour couper le treillis de bois sans danger, portez toujours des lunettes de sécurité. Les agrafes qui retiennent les lattes ensemble ont tendance à se défaire facilement et pourraient se loger dans vos yeux.
Décoller les bardeaux d'asphalte
Pour décoller des feuilles de bardeaux d'asphalte qui semblent bien prises les unes aux autres, arrosez-les à l'eau froide au moyen d'un boyau d'arrosage, surtout entre les feuilles. Vous pourrez alors les séparer sans effort et sans bris.
Nettoyer facilement la tondeuse à gazon
Évitez l'accumulation de gazon sous votre tondeuse en vaporisant simplement le dessous avec un lubrifiant de microbilles de silicone (Jig-A-Loo).
Désinfecter les lames d'un sécateur
Désinfectez toujours les lames des sécateurs à fleurs ou à arbustes avec de l'alcool à friction avant de vous en servir. Vous éviterez la transmission de maladies d'une plante à une autre.
Appliquer le scellant pour asphalte
Pour déterminer rapidement si la température de l'asphalte est adéquate pour l'application d'un enduit, il vous suffit d'y marcher pieds nus sans vous brûler ni vous geler les pieds.