Petite et grande pochettes, 14 $ et 18 $

Pied-de-Poule: l'art d'actualiser de vieux tissus

Dans son atelier de Deschambault-Grondines, Audrey Normandeau confectionne des sacs, des coussins, des pochettes, des napperons, des masques de sommeil avec des tissus récupérés.
Il y a quelques années, la jeune femme qui a étudié en anthropologie a eu besoin de «nourrir» sa créativité au quotidien et de «vivre en accord avec ses valeurs» : partage, achat local, écologie. Elle a créé Pied-de-Poule, nom tiré du «motif qui a su traverser les âges et rester actuel».
Napperon à lunch, 20 $
Audrey Normandeau coud depuis qu'elle a 10 ans. Sa mère et sa grand-mère, toutes deux couturières, lui ont transmis leur passion. Elle s'est perfectionnée en allant chercher d'autres formations. Depuis un an, elle se consacre entièrement à sa petite entreprise dont les accessoires résultent souvent des demandes de clients. «Tous mes produits sont personnalisables, pour les dimensions, les couleurs, les tissus.»
En plus de vendre en ligne sur son site Internet, Audrey Normandeau a une vingtaine de points de vente dans la province, dont quatre dans la région de Québec, Aliksir, la boutique du Musée national des beaux-arts du Québec, Point d'exclamation! et Un coin du monde.
Information: pieddepoule.ca